Passation au ministère des Pêches : Frédéric Loua présente les axes prioritaires de sa mission

29 août 2017 10:10:05
0

Nommé le 22 août ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime par décret présidentiel, Frédéric Loua à pris fonction lundi 28 août 2017. Il a, dans son discours, affiché sa volonté de poursuivre et d’amplifier la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans le secteur, à travers l’application rigoureuse de la lettre de mission qui lui a été assignée.

C’est d’abord la Coordination nationale des professionnels de la pêche (CONAPEG), qui remercié le ministre sortant pour les efforts fournis pour améliorer le secteur de la Pêche. Elle a affirmé que André Loua a été un artisan défenseur de la politique du Président Alpha Condé pour la levée de l’ambargo infligé à la Guinée par l’union Européenne et qui constituait ainsi un souci majeur pour chef de l’Etat. La CONAPEG à déclaré avoir du respect et de la considération pour le ministre pour le ministre sortant.

Au ministre Frédéric Loua, la CONAPEG a donné l’assurance de se mettre à sa disposition s’il le souhaite pour qu’en semble, ils continuent à améliorer le secteur. Car, de l’avis de cet été coordination, malgré tous les efforts et les résultats obtenus, il y a encore énormément de choses importantes à redresser, notamment l’aide à la pêche artisanale, l’aide aux mareyeuses, les corrections dans le code de la pêche, l’amélioration des textes du plan d’aménagement de la pêche pour l’adapter aux réalités du pays et surtout prendre en considération son avis qu’elle estime très précieux et incontournable.

Pour sa part, le ministre entrant à d’abord remercié le Président de la République pour la confiance placée en lui en le nommant Ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime.

‘’Je rentre en fonction à compter de ce jour avec la volonté de poursuivre et d’amplifier la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans le secteur, à travers l’application rigoureuse de la lettre de mission qui m’a été assignée’’, a affiché d’entrée Frédéric Loua.

A titre de rappel de ce que cette mission exige de lui, le nouveau ministre des Pêches a cité des résultats probants pouvant impacter positivement sur le bien-être des populations guinéennes à savoir la mise en œuvre du programme régional des pêches Afrique de l’Ouest pour la Guinée, PRAO-Guinée et parachever la mise en œuvre des recommandations des états généraux de la pêche, créer les conditions permettant au secteur privé d’approvionner régulièrement les marchés de Conakry et ceux de l’intérieur du pays en poisson, d’assurer la gestion durable des ressources et lutter contre la pêche illicite non déclarée et non réglementée, créer les conditions d’accès des produits halieutiques aux marchés extérieurs dont celui de l’Union Européenne, assurer une gestion optimale de l’economie maritime liée à la pêche et à l’Aquaculture, améliorer la planification de la coordination et le suivi-évaluation des activités du secteur.

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa lettre de mission, il a reconnu que de nombreuses réalisations ont été faites et qu’il revient a lui et son équipe le devoir de poursuivre, de consolider et d’amplifier les actions entreprises durant ces dernières années.

Pour lui, la réalisation de cette mission nécessite l’implication de tous les services centraux comme déconcentrés relevant du département et la détermination sans faille de tous les cadres, chacun dans son domaine de compétence.

A cet égard, le nouveau ministre des Pêches invite les cadres, à tous les niveaux à promouvoir au quotidien l’esprit d’équipe, de solidarité et de transparence dans l’exécution des tâches et la gestion du patrimoine public dont il promet d’y veiller personnellement.

Le ministre Frédéric Loua a rassuré les professionnels du secteur de sa disponibilité et de celle de son équipe à œuvrer au développement du partenariat public-privé afin d’améliorer la contribution du secteur au développement socio-économique du pays.