Parlement : quand des députés font « l’Assemblée buissonnière »

01 décembre 2017 21:21:20
0

Après s’être offert un mois de congés techniques en octobre, les élus du peuple continuent à briller de leur absence au parlement.

Selon la loi, les députés doivent consacrer 90 jours à compter du 5 octobre, à l’examen et à l’adoption de la loi de finances initiale 2018. Mais apparemment, plusieurs d’entre eux ont d’autres chats à fouetter outre le travail pour lequel ils sont payés.

Ce jeudi 30 novembre par exemple, sur les 113 inscrits, seulement 59 ont répondu présents pour écouter les ministres des sports, de la communication et celui de l’enseignement supérieur, venus pour présenter le budget de leurs départements.

Certains sont néanmoins conscients que cette absence ne leur donne pas une bonne image. « Regardez la salle, si la RTG joue effectivement son travail, en présentant réellement les images sans censures, le peuple de Guinée Jugera et appréciera », déclare le député Mandian Neba Condé en indexant les chaises vides.

Du berger à la bergère, une des députés Mariama Tata Bah n’a pas tardé à réagir. « Ce n’est pas ton problème, ce n’est pas toi qui a fait de nous députés », rétorque-t-elle.

Outre cette absence remarquable des députés, il faut ajouter que les débats lors des plénières se font parfois dans une pagaille indescriptible. La séance peut être perturbée pendant des dizaines de minutes très souvent avec des propos déplacés.