Parlement: les deux groupes de l’opposition rejettent le chronogramme de la session extraordinaire

07 septembre 2017 20:20:48
0
Députés du parlement guinéen

Les travaux de la session extraordinaire convoquée le 28 août dernier se poursuivent à l’Assemblée Nationale. Ce jeudi 7 septembre, les députés se sont retrouvés en plénière pour examiner et adopter le chronogramme de cette session. Seulement, seuls les députés de la majorité présidentielle ont voté pour le chronogramme. Ceux des libéraux démocrates ont voté contre et ceux de l’alliance républicaine se sont abstenus.

Interrogé par Guinéenews sur les motifs qui ont poussé les députés de l’UFDG à voter contre, le président du groupe parlementaire des libéraux démocrates Dr Oussou Fofana a indiqué que ledit chronogramme ne respecte pas les procédures. «Nous nous sommes retrouvés avec trois chronogrammes qui ne respectent pas les procédures : un chronogramme du Secrétaire général du parlement, un de la commission des finances, un autre de la conférence des présidents et cette conférence des présidents n’a jamais eu lieu », déclare t-il.

Dans ce chronogramme, ajoute le député, il nous est demandé d’examiner les avenants de la convention des Compagnies de Bauxite de Kindia(CBK) et de la Compagnie des Bauxites de Diandian. « Nous sommes pour leurs examens, mais il faut qu’on soit sérieux. On ne peut pas les examiner en 24 ou 48 heures parce que cela engage le pays. Les députés ne peuvent pas faire un travail sérieux dans ce laps de temps. C’est pourquoi nous avons demandé au président de retirer ces avenants pour les examiner au mois d’octobre puis que nous avons une session à partir de ce mois. C’est une question qui engage le pays dans 50 ans. Et nous en tant que  parlementaire, on ne peut pas engager le pays de cette façon », affirme Dr Oussou Fofana.

A en croire  Dr Oussou, à ce jour aucun député n’a reçu les documents, même la commission qui est saisie n’a pas les documents, souligne-t-il.

« Malheureusement, nous avons un président de l’Assemblée Nationale qui ne tranche pas et les députés du RPG Arc-en-ciel dont certains ne connaissent même pas c’est quoi un avenant, c’est quoi une convention, ont voté parce qu’ils sont tout simplement de la mouvance », regrette le député de l’opposition.

Les députés du groupe de l’Alliance Républicaine se sont  eux, abstenus de voter le chronogramme. Sur les raisons, Dr Christian Senata Touré président de la commission information et président par intérim du groupe Alliance Républicaine a aussi affirmé que  le chronogramme n’a pas respecté les procédures parce qu’il n’a pas été discuté en conférence des présidents.

« En tant que parlementaire, chargé de voter les lois,  on ne peut pas accepter qu’on viole les procédures contenus dans le règlement intérieur de l’Assemblée », rappelle Dr Touré avant de préciser : «les avenants concernant CBK et Diandian sont des vieux projets qui sont là. Il n’est pas urgent qu’on les examine maintenant. Donc, il n’y a pas de raison qu’on vienne surcharger notre chronogramme.»