Où sont partis les 140 millions accordés à Labé ? La commune se justifie

10 octobre 2017 7:07:32
0

Après avoir accusé réception des deux premières tranches de la subvention annuelle attribuée aux communes urbaines et rurales par l’État guinéen, la délégation spéciale de Labé a justifié au micro de Guinéenews l’utilisation de ce fonds qui s’élève à 140 millions de francs guinéens.

À en croire le Vice-président de la délégation spéciale de Labé, ce montant a servi à deux choses. D’abord à l’achat d’un camion benne pour activer la collecte et l’évacuation des ordures. Ensuite au payement des arriérés de salaires des travailleurs de la commune.

«La commune s’est arrangée à trouver une benne parce que celle que nous avons ne fonctionne plus. Donc, nous avons payé une benne qui est en circulation depuis le weekend dernier. Cette benne est actuellement en train de travailler autour du marché. Ce sont les fonds propres de la commune qui ont servi à l’achat de cette benne. En effet,  ce sont les subventions que nous avons reçues cette année qu’on a utilisées pour payer la benne à 80 millions de francs guinéens. Donc, il s’agit de nos fonds propres et c’est une benne semi-neuve parce qu’elle est en bon état et nous pensons que l’obtention de cette benne est très salutaire pour la commune », a déclaré le Vice-président de la délégation spéciale de Labé.

Après avoir reconnu que la subvention des deux premiers trimètres s’élève à 140 millions de francs guinéens, monsieur Doumbouya clarifie la seconde dépense effectuée par son institution : « ensuite, nous avons payé des arrières de salaire parce que tout le monde sait qu’à notre arrivée nous avons trouvé une situation de 108 millions GNF de crédits ici et la plupart de ce montant était constituée d’arriérés de salaires. Nous avons réussi quand même à payer une partie avec cette subvention.»

«Nous pensons aussi qu’avec la présence de cette deuxième benne, cela va nous faciliter la tâche parce que la vielle benne va au quai pour charger et envoyer à Thiallakoun (dépotoir) et la nouvelle benne fera le tour du marché en chargeant directement les ordures dans la benne pour le dépotoir », a précisé le Vice-président de la délégation spéciale de Labé.

Malgré l’achat de ce nouveau camion-benne, nombreux sont des citoyens de Labé qui sont pessimistes quant à la lutte contre l’insalubrité. Car, affirment-ils, les équipes communales qui se sont succédées à la tête de la mairie n’ont jamais disposé d’une politique réaliste d’assainissement.