OMVS: Kabine Komara hisse l’Organisation sur le toit du monde et passe le témoin au malien Ahmed Séméga

18 mai 2017 12:12:38
0

C’est une série d’éloges qui a salué les résultats que l’ancien Premier ministre guinéen, Kabiné Komara a accomplis à la tête de l’OMVS tout au long de son mandat de 4 ans qu’il vient d’achever à Conakry.

En effet, réunis mercredi 17 mai pour leur 17ème Sommet ordinaire, les Chefs d’État ont magnifié  l’œuvre exemplaire de Komara qui, en peu de temps, a renoué avec brio le fil des relations entre l’OMVS et les bailleurs de fonds, mobilisé d’importants financements, débloqué des  projets en souffrance, initié des mécanismes de financement innovants pour booster des projets structurants stratégiques comme le projet de Navigation sur le fleuve Sénégal et le grand barrage hydroélectrique de Koukoutamba sur le fleuve Bafing, en Guinée.

Kabiné Komara et son équipe ont aussi porté le développement et le mieux-être jusqu’au cœur des populations à la base par la fourniture d’eau potable, l’électrification rurale, l’aménagement des plaines et des bas-fonds, la promotion de la pêche continentale, la lutte contre le paludisme et la bilharziose.

Dans le domaine de l’environnement, il a lancé de grandes initiatives de protection des berges et des têtes de sources, noué des partenariats avec les radios rurales et les télévisions des Etats pour sensibiliser les populations aux meilleures pratiques. Il a réussi à faire accepter par les Etats membres, la création avec la CEDEAO un Observatoire Régional de l’eau et de l’environnement des Massifs du Foutah Djallon pour prévenir la dégradation du château d’eau de l’Afrique de l’Ouest.

Ces acquis et tant d’autres ont valu à l’OMVS d’être classée en 2015 comme le numéro 1 au niveau mondial sur 85 Organismes de bassin couvrant 205 pays, une reconnaissance qui est une première. Les Chefs d’Etat ont magnifié cette méritoire consécration.

Le président sénégalais, Macky Sall est allé plus loin en disant  qu’à ses côtés,  en juin dernier aux Nations Unies, Kabiné Komara avait remarquablement démontré au Conseil de Sécurité comment un bassin bien géré comme celui de l’OMVS est un facteur de paix et d’entente entre les peuples.

 D’après lui, l’œuvre du Haut-Commissaire sortant est une « source de fierté, d’espoir mais aussi un challenge pour la conservation  d’un niveau de réflexion et d’action pour le bonheur des populations du bassin du fleuve Sénégal ».

Le successeur de Kabiné Komara est M. Ahmed Séméga, ancien ministre de l’équipement du Mali.

Kabiné Komara laisse ainsi l’OMVS avec les meilleurs atouts pour répondre aux espoirs des populations des pays membres.

Il a honoré son pays et démontré  qu’une Organisation africaine peut gagner en crédibilité et en respectabilité et devenir une référence mondiale.