N’ZÉRÉKORÉ : Une visite de terrain en immersion au cœur de la Guinée forestière

03 juillet 2017 8:08:10
0

Le représentant de l’UNICEF en Guinée, Marc Rubin, a effectué une mission de terrain dans la région de N’Zérékoré, du 17 au 22 juin 2017. C’est ainsi qu’il s’est successivement rendu à N’Zérékoré Centre, Palé, Gouécké, Samoé, Koulé sud. L’occasion pour lui de faire le point sur tous les projets en cours dans cette région.

Une mission jalonnée d’étapes significatives

À N’Zérékoré centre, Marc Rubin s’est enquis de l’état d’avancement du programme de renforcement des systèmes communautaires de santé, financé par le gouvernement du Japon. Ce programme permettra la consolidation des registres communautaires qui améliorent la provision des services intégrés à base communautaire, l’accroissement de l’accès équitable et l’utilisation de services de qualité. Il contribuera également à l’amélioration de la survie et le bien-être des mères, des nouveau-nés et des enfants de moins de cinq ans dans six districts sanitaires de la région de Nzérékoré.

Ensuite cap sur la ville de Palé où il a été reçu dans « le plus grand des respects » par les autorités préfectorales et communales de la place. Respect, qui s’illustre par la remise traditionnelle et symbolique des dix noix de cola au représentant de l’UNICEF par le représentant des sages de la région. Il en sera de même à Gouecké, à Samoé, Koulé ainsi qu’à N’Zérékoré centre.

Présentation des 10 noix de cola traditionnelles

Cet accueil courtois s’est poursuivi par un passage sur les installations de deux Assainissements Total Piloté par la Communauté (ATPC). Il a été question ici des ressources liées à la construction et à l’entretien des latrines. À cet effet, une réponse concluante a été donnée. En effet, selon les chefs de ménage, grâce aux activités de sensibilisation efficace de l’ONG partenaire PRIDE, des latrines ont été construites et entretenues sur fonds propres.

Accueil de la mission par les femmes de la localité

Cette visite à Palé a aussi été l’occasion de rencontrer les représentantes de cinq groupements de vingt-cinq membres au moins chacun, à la maison des jeunes du village. Mr Eugène HABA directeur exécutif de l’ONG Zali AC, saisira l’occasion pour informer sur les principales activités menées avec les femmes, comme la sensibilisation à l’endroit des femmes qui allaitent. La mission a également eu le privilège d’assister à une démonstration d’une recette à base de produits locaux concoctée par les représentantes de cinq groupements du projet PASA (projet d’appui à la Santé). Ces recettes permettent fortement de pallier la malnutrition dans la zone.

Commune de Pale, l’administration locale de l’Etat Civil

La visite de Palé a été également marquée par une sensibilisation sur la vaccination, ainsi qu’à la promotion des consultations prénatales (CPN). Sans oublier, le volet protection de l’enfance à travers une vérification des déclarations de naissance. Ici, il a été constaté que le registre de l’état-civil est bien renseigné même s’il reste beaucoup à faire pour ce qui est de l’enregistrement des décès.

À Gouécké, le Responsable du service d’État Civil a fait une brève présentation des principaux résultats des activités réalisées entre 2015 à 2017. Il partagera ensuite les difficultés auxquelles ils font face liées notamment au moyen de transport pour améliorer les services aux populations.

L’étape de Gouécké sera aussi marquée par la visite du centre de Santé Amélioré (CSA), spécifiquement ces deux compartiments : le Centre de Traitement et Prévention des Infections (CTPI) et le Centre de Santé Amélioré (CSA). Ces deux compartiments ont été construits avec l’appui de l’UNOPS et ont été entièrement équipés par l’UNICEF en partenariat avec la BID. Le Dr Sekou DIALLO, Chef de Centre de Santé reviendra sur quelques résultats fondamentaux des activités du centre en particulier les activités de vaccination (stratégies avancées), et de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME). Le point a également été fait sur d’autres activités appuyées par l’UNICEF telles que la formation du personnel, la prise en charge des agents, l’approvisionnement en médicaments et outils de gestion.

À l’issue de la première étape de cette mission, le représentant de l’UNICEF exprimera son impression très positive « L’UNICEF a posé depuis 2016 les prémices de la stratégie qui sera au cœur de notre prochain programme pays qui couvrira la période 2018–2022. Il s’agira de traduire notre soutien aux politiques publiques et aux systèmes nationaux, dans les secteurs sociaux en action pour les enfants au niveau communal, à travers le soutien à la planification et la mise en œuvre intégrée des actions de développement dans les communautés. J’ai pu constater que l’équipe y travaille activement ».

Le représentant de l’UNICEF en Guinée, Marc Rubin, signant le livre d’or de la radio rurale

Au deuxième jour de la mission, Marc Rubin a rencontré Mr Aboubacar M’Bop CAMARA, Préfet de N’Zérékoré. Ce dernier n’a pas manqué de remercier l’UNICEF pour ses multiples appuis et soutiens aux communautés de la région de N’Zérékoré pendant et après l’épidémie de la maladie à Virus Ebola « les programmes et interventions des partenaires techniques et financiers s’alignent sur les priorités locales conformément à la politique de décentralisation. En dépit de ses ressources immenses, la région forestière reste l’une des régions les plus pauvres du pays et donc elle mérite une attention soutenue des partenaires notamment l’UNICEF » dira-t-il.

Visite à la maison régionale des jeunes et à la radio rurale de N’Zérékoré

Les Jeunes U-reporters à la maison des jeunes/N’Zérékoré

Lors de cette visite, Moustapha CAMARA, l’Inspecteur Régional de la Jeunesse s’est réjoui du partenariat et de l’appui de l’UNICEF dans la mise en œuvre de leur activité. Il a présenté quelques résultats des activités réalisées, notamment la mise en place et le fonctionnement de 18 plateformes de jeunes (270 jeunes membres) dans les six préfectures de la Région. Il s’est aussi agi du renforcement de capacités des plateformes des jeunes (CECOJE, CAP) sur les Pratiques Familiales Essentielles (PFE), ainsi que la connexion à internet de la maison régionale des jeunes pour la promotion de U-report (140 jeunes inscrits en juin 2017). L’utilité de cet outil a été fortement plébiscitée par les jeunes.

Le Représentant à la radio rurale/N’Zérékoré

Lors de la visite à la radio rurale de N’Zérékoré, Mr Christophe Millimono Directeur de la radio rurale, représentant les radios privées de la région (BTA FM, Liberté FM et Pacifique FM) a mentionné les réalisations faites en partenariat avec l’UNICEF en particulier. Notamment lors de la riposte à Ebola, et des campagnes de vaccination et de promotion des PFE. Le Parlement des enfants a au nom des enfants de la région remercié l’UNICEF pour son soutien efficace à la promotion des droits de l’enfant en Guinée et dans la région de N’Zérékoré en particulier.

Les équipements offerts par l’UNICEF à la radio rurale de la Guinée Forestière ont été visités et leur utilisation en faveur des communautés a été largement expliquée. La visite se terminera par une interview du représentant de l’UNICEF avec les radios de la place. Il reviendra durant cette interview sur les objectifs de sa mission et les constats faits sur le terrain.

La protection des enfants, étape primordiale durant cette visite

Lors de la rencontre avec les membres des Comités (régional et préfectoral) de protection de l’enfant, Mr Amadou Sidi DIALLO Directeur régional de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, a présenté à Marc Rubin et sa délégation, la situation de la protection de l’enfant dans la région de N’Zérékoré. Notamment le nombre de structures communautaires de protection, d’enfants orphelins d’Ebola et les différentes privations des enfants. Le représentant des députés juniors, dans son intervention a fait un plaidoyer fort pour la prise en compte des activités de sensibilisation des enfants par les enfants.

Anita Ingabire, chef de la section Protection à l’UNICEF en discussion avec les membres des CVPE

Aux côtés du représentant de l’UNICEF durant cette mission, Anita Ingabire, chef de la section Protection à l’UNICEF, après avoir remercié les partenaires et tous les membres des comités de protection de l’enfant, a présenté la nouvelle vision du programme dans les domaines des MGF, de l’enregistrement des naissances et du fonctionnement des structures de protection. Elle a en outre réitéré l’engagement de l’UNICEF à accompagner toutes les parties prenantes et tous les acteurs de protection de l’enfant pour la réalisation des droits des enfants. Enfin, elle invitera les structures de protection à la base à s’orienter vers une vision holistique de la protection de l’enfant, basé sur les réalités socio-culturelles ainsi sur les normes et pratiques sociales.

Visite au CS de Samoé

Avant-dernière étape de cette mission, la ville de Samoé, l’occasion pour Marc Rubin de rendre visite à une famille d’accueil d’orphelins d’Ebola. La cheffe de famille reviendra sur la stigmatisation dont elle et les 12 enfants orphelins dont elle a la charge ont été victimes pendant l’épidémie d’Ebola. Ce qui fera dire à Marc Rubin que « l’UNICEF est bien positionnée sur la Guinée Forestière grâce à un engagement dynamique et de tout moment, de l’équipe de Nzérékoré, et une forte crédibilité de l’organisation due entre autres à la qualité de la réponse de l’UNICEF face à Ebola ». Propos confirmés par la cheffe de famille qui mentionnera la contribution de l’ONG MDE avec l’appui de l’UNICEF dans la réinsertion communautaire des familles et à la prise en charge des enfants.

Djontan Diarra et Mouctar TOURE, Child Development Officer N’Zérékoré