N’Zérékoré: remise de 10 centres de santé et de médicaments aux autorités sanitaires

11 novembre 2017 12:12:03
0

Dans le cadre du projet d’appui à la santé en République de Guinée (PASA), un important lot de médicaments et de matériels ainsi que 10 centres de santé ont été remis jeudi 09 novembre aux responsables sanitaires de N’Zérékoré, a constaté sur place Guinéenews à travers sa rédaction locale.

Cofinancé par l’Union Européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD), la cérémonie de cette remis, qui s’est déroulée dans la salle de conférence de la bibliothèque préfectorale, a regroupé des cadres du ministère de la Santé, l’Ambassadeur Chef de délégation de l’Union Européenne en Guinée, la directrice adjointe de l’AFD, le représentant résidant de l’UNICEF ainsi que l’ensemble des responsables sanitaires de la région.

Dans son intervention, le coordinateur du Projet d’appui à la santé en Guinée, a tout d’abord tenu à préciser que ce projet a été identifié par le gouvernement guinéen. Dr Fangamou Kassé est, par la suite, revenu sur les objectifs du projet.

« Ce projet a pour objectif d’appuyer le gouvernement guinéen dans sa stratégie de réduction de la pauvreté et de contribuer à la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) numéro 4 et 5 à savoir, réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans mais aussi améliorer la santé maternelle. Aussi, ce projet vise à relancer les services de santé pour la fourniture des soins essentiels et de qualité dans la région administrative de N’Zérékoré qui est la zone cible », dira-t-il.

Pour sa part, Jean Smith Sandy, Directeur de cabinet au gouvernorat de la région de N’Zérékoré, a, au nom des populations de la région, remercié le gouvernement et ses partenaires pour ses différents gestes qui, selon lui, contribueront à améliorer davantage la santé des populations.

Poursuivant, il a invité les différents responsables de la santé de la région à faire bon usage des médicaments et surtout à entretenir les infrastructures sanitaires mises à leurs dispositions.

De son côté, Gerardus Gielen, Ambassadeur chef de la délégation de l’Union Européenne en Guinée a exprimé la volonté des partenaires à accompagner la Guinée dans le processus d’amélioration de son secteur de santé. Il a par la suite indiqué que le choix de la région de N’Zérékoré pour la réalisation de ce projet n’est pas fortuit. Selon lui, cette partie du pays qui a reçu des réfugiés des pays frontaliers qui ont connu des guerres et surtout qui a été frappée durement par l’épidémie d’Ebola mérite d’être accompagnée.

Il faut rappeler pour appuyer le secteur de la santé en Guinée, l’Union Européenne et l’agence française de développement ont débloqué une somme de 29 millions d’euro qui serviront, apprend-t-on, à la construction et réhabilitation des formations sanitaires, l’achat des médicaments essentiels et de génériques ou encore l’appui institutionnel au ministère de la Santé.