Musique : Le rappeur guinéen Albert Keckson, validé par une maison américaine

10 août 2017 12:12:59
0

Il n’est plus à présenter, ses tubes “Conakry”, “A kha baridi” ou encore “15 millions”, ont forcé le respect de ses pairs qui ont bien accueilli son titre du “messi du rap guinéen”. Eh oui ! il s’agit bien d’Albert Keckson, ce jeune rappeur guinéen qui par la portée de ses flows, vient de signer avec MDMA (Make Dreams Manifest), une maison de production américaine qui s’est installée en Guinée.

Rencontré par Guinéenews© en fin de semaine dernière dans les locaux de sa nouvelle famille musicale, l’artiste qui a déjà trois albums à son actif, nous a indiqués que cette nouvelle aventure sera le printemps du rap guinéen. “Avec ce nouveau contrat, l’opportunité m’est offerte d’exposer le vrai potentiel musical qui sommeillait en moi et de montrer que le rap guinéen a sa place sur l’échiquier mondial. Des tubes naîtront chaque jour pour que le public ne soit pas déçu et que la maison de production mette la barre haute pour la suite. Le talent était là et il manquait ce geste du ciel pour que le vrai travail commence”, affirme-t-il.

Appelé à changer de sobriquet, Albert Keckson a dit que pour le moment, le choix n’est pas encore fait.

Par la voix de Rokia Kanté, responsable de la communication de la maison de production MDMA (Making Dreams Manifest), a apporté des précisions sur le contrat. “C’est un contrat de production dont la durée est de cinq ans avec pour résultats, la réalisation de deux albums à dimension internationale. Mais nous espérons continuer avec ce jeune talentueux qui mérite toute l’attention de la jeunesse guinéenne où qu’elle se trouve”, a-t-elle souligné.

Le producteur Daladji Smith, revenant sur sa rencontre avec l’artiste, a de son côté affirmé : « Nous avons fait la connaissance d’Albert à travers les rumeurs d’un clash entre Albert et un autre artiste. Et par la suite, nous avons écouté le premier et ensuite Albert à travers son morceau “Wô na mindé”, le flow du messi du rap guinéen, ses punchlines, son style et surtout son authenticité, nous ont séduits ; donc sur le coup, nous avons directement cherché à prendre contact avec lui sur Facebook”.

Pour l’heure, Albert Keckson est le premier artiste à être signé par MDMA, nous a confiés les responsables de cette maison de production qui se veut être un tremplin qui tire l’or musical urbain de la boue.

A titre de d’information, la nouvelle aventure d’Albert Keckson sous la direction musicale du beatmaker américain Gunwa, démarrera par une mixtape dénommée “6 packs” (six morceaux) qui sera gratuitement à la portée des fans et de ceux qui vont le découvrir.