jeudi, 30 mars 2017, 02:39 GMT

Pour annoncer les couleurs du festival de jazz de Conakry prévu les 18, 19 et 20 mai, l’ambassadeur de France en Guinée a convié les mélomanes guinéens et étrangers dans sa résidence privée, à une première soirée de lancement de cet événement, a-t-on constaté à la Minière, le 10 mars 2017. 

      

Objectif, « pouvoir vibrer aux sons des standards du jazz classique et de faire appel aux musiciens guinéens et ce qui a pu donner un mélange et mixte de sonorités. L’idée est de préparer le festival de jazz que l’on souhaite organiser au centre culturel franco-guinéen (CCFG) au mois de mai avec plusieurs groupes français, américains et guinéens. C’est pour cela, nous avons souhaité donner un avant-goût en avant-première » a expliqué l’Ambassadeur de France en Guinée, Jean-Marc Grosgurin.

 

En présence de nombreux invités, deux artistes venus de France sous la supervision de Pierre Ciceri ont donné un avant-goût de ce genre musical, bien connu par les nostalgiques. Jo Kaiat, pianiste aux doigts magiques et Autonelle Lucia à la voix sublime accompagnés également des artistes guinéens en deuxième partie tels que N’Faly Kouyaté, Sayon Bamba ont émerveillé le public avec des titres de musiques du monde.

 

« Nous avons pu voyager à travers les continents, c’était ça aussi le but de la soirée. Avoir quelques aperçus de la musique des USA, du Brésil, d’Afrique et d’Europe et je crois qu’on a beaucoup voyagé ce soir », se réjouit-il.  

 

L’autre but également de cette soirée pré-festival, en plus de donner un avant-goût au public guinéen et étranger, consistait à rechercher de potentiels bailleurs de fonds pour la réalisation de ce projet qui se chiffre à 25.205 euros soit 244.736.755 francs guinéens. A ce jour, une infime partie se trouve mobilisée par les organisateurs à savoir Atout Swing dirigé par le Français Pierre Ciceri et  African Multimedia group d’Alfred Houlémou, journaliste à la télévision nationale. 

 

Après 12 ans de promotion du jazz en Guinée, Claudy Alfred Houlémou se dit satisfait et salue l’implication du groupe Atout Swing et de l’ambassade de France en Guinée pour apporter une touche spéciale à cette autre édition. « C’est une joie de travailler avec eux sur ce programme. Cette année, il y aura 3 groupes guinéens qui vont participer à ce festival ainsi que d’autres orchestres qui nous viendront de la France et des Etats-Unis d’Amérique », a affirmé Alfred.

 

Le directeur national des Arts et de la Culture, M. Jeannot Williams et la directrice de l’Agence Guinéenne de Spectacles, Mme Sayon Bamba, tous deux musiciens à la base, ont également pris part à cette soirée qui valorise le jazz, une musique universelle qui permet de faire voyager et d’oublier le stress. 

 
Mame Diallo

Conakry, Guinée

Mame Diallo