vendredi, 20 janvier 2017, 22:10 GMT

 

“Burning” est le morceau que Souleymane Boukara connu sous le sobriquet Lyricson, artiste international et reggae man guinéen de la diaspora, a offert aux mélomanes le jeudi 5 janvier dernier.

 

C’est sur l’assertion de Thomas Jefferson “When injustice becomes law, resistance becomes duty”, que le premier clip vidéo intitulé “Burning”, nous transporte dans un monde où la confiance ne règne plus, une société humaine en proie au changement prôné par les différents peuples. 

 

Joint par Guineenews ce vendredi 6 janvier 2017, Lyricson a expliqué : "Burning signifie en français brûler, c’est une métaphore en référence au besoin de changement et de renouveau. Le système est usé, les gens ne font plus confiance aux institutions dirigeantes et à travers le monde, il y a eu de nombreuses manifestations contre les élites au pouvoir”.

 

Sur sa source d’inspiration, l’artiste a fait comprendre : “ En Afrique, depuis tout petit, je voyais les agriculteurs brûlés la terre pour la soulager de tout ce qu’elle a endurée afin qu’elle se repose, se régénère et se renouvelle. Ainsi, j’ai appliqué cette image dans le clip et c’est pourquoi les flammes suivent mes pas lorsque je marche à travers la ville”.

 

Aussi, Lyricson est revenu sur les coulisses de la réalisation de son clip. " Avec Well Done, nous avons fait un travail  d’archive pour sélectionner certaines images et des événements qui m’ont marqué ces deux dernières années. Des brutalités policières lors des manifestations contre les lois d’austérité dans toute l’Europe, contre les grandes banques créancières, contre les extrémistes, les violences policières et autres doctrines négatives”, a-t-il précisé.

 

Dans la vidéo, on peut voir Lyricson dans le rôle d’un journaliste qui décrit le monde tel qu’il le voit. Il nous a confié au final que "des cendres naîtra un monde nouveau”.

 

A préciser que “Burning est extrait du prochain album “Revolution time again” dont la sortie est annoncée pour les mois à venir.

 

Il est à rappeler que les albums “Born to go high (2004), “Keep the faith” (2007), “Messages” (2010), “Fearless” (2011), “Love therapy” (2012) et “Year of the don” (2015), ont consacré à ce jeune artiste guinéen de la diaspora, une renommée internationale


Le lien pour suivre le clip: https://www.youtube.com/watch?v=ie2S8dp_1DE

Cheick Alpha Ibrahima Camara

Correspondant à Kamsar, Basse Guinée. Téléphone : +224-669-153-059

Cheick Alpha Ibrahima Camara