Mise en place du CNJ : quatre équipes en tournée pour les derniers réglages

14 novembre 2017 7:07:02
0

Après l’amendement et la validation des textes juridiques du Conseil national des jeunes (CNJ), le ministère de la Jeunesse a déployé quatre équipes dans les 33 villes du pays en vue de renforcer les capacités techniques des membres des comités d’organisation des élections du CNJ à tous les niveaux.

En effet, ces formations ont été officiellement lancées, hier lundi, à Dubréka, Faranah, Kindia, Mamou.

Cette tournée, étape importante avant les élections, permettra d’outiller les membres des comités de base dans les préparatifs de la tenue des élections pour un conseil national des jeunes crédibles.

Depuis une décennie, des associations de jeunes se livrent à un combat de leadership en Guinée, alors qu’en réalité, aucune d’entre elles ne peut prétendre, dans les faits, faire l’unanimité des jeunes.

Or, la Charte Africaine de la Jeunesse ratifiée par la Guinée ainsi que la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES) insistent sur l’obligation  pour les pays membres,  de se doter d’une structure faîtière nationale de  jeunesse, Conseil national de la jeunesse.

En tant que structure faîtière  le CNJ offrira aux jeunes un cadre de concertation permanente  dans le but d’échanger sur toutes les questions qui les préoccupent et de promouvoir le développement de leurs activités. A ce titre, elle exercera dans une mesure qui sera déterminée par un texte réglementaire, une autorité hiérarchique sur toutes les organisations et/ou associations de jeunes affiliées.

En tant que structure de participation, elle servira également de courroie de transmission entre le gouvernement, représenté par le département en charge de la Jeunesse et les jeunes en vue d’assurer leur insertion cohérente et efficace dans les programmes nationaux de développement.

A ce titre, la structure faîtière aura un caractère consultatif auprès du Département et donnera son avis sur toutes les questions dont elle sera saisie. Enfin, elle représentera la jeunesse guinéenne dans les différentes rencontres et auprès de toutes les organisations et institutions internationales de jeunesse.