lundi, 27 février 2017, 23:01 GMT

«La seule chose qui je dirais à mes frères et sœurs de l’UFDG, nos militants de la Casse ont été RPG, ils le sont aujourd’hui et ils le resteront pour toujours. Depuis 1991, la Casse est RPG, elle n’est pas à acheter et c’est vérifiable sur le terrain»

Le vendredi 6 décembre, un groupe de vendeurs de pièces de la CASSE, réputée pour être un bastion du parti au pouvoir, s’est présenté au domicile du président de l’UFDG à Dixinn-port pour lui présenter ses vœux de nouvel an. Suite à cette défection, le ministre conseiller à la Présidence de la République et membre du BPN du RPG, Bantama Sow a vivement réagi au téléphone de Guinéenews ce samedi 7 janvier. Il a répliqué  que les militants RPG de la Casse ne sont pas à acheter.

Ceci dit, Bantama Sow a rappelé que l’UFDG veut prouver aux gens qu’elle n’est pas une formation politique basée sur l’ethnie en faisant appel à des gens qu’elle fait passer pour des militants RPG de la Casse. Qu’elle (UFDG, ndlr) se détrompe, a conseillé l’ancien ministre des Guinéens de l’Etranger qui réaffirme avec force et fierté que la Casse est et demeure RPG.  

«La seule chose qui je dirais à mes frères et sœurs de l’UFDG, nos militants de la Casse ont été RPG, ils le sont aujourd’hui et ils le resteront pour toujours. Depuis 1991, la Casse est RPG, elle n’est pas à acheter et c’est vérifiable sur le terrain», a lancé Bantama Sow. Avant d’annoncer au bout du fil que le RPG fera de belles offensives politiques dans le Fouta, les mois à venir.

«Quand l’UFDG dit qu’elle est présente à Siguiri ou qu’elle est ceci ou cela ou encore que le RPG est tombé à Siguiri. Je rassure que notre parti sera toujours fort en Haute Guinée. D’ailleurs, les mois à venir, le RPG fera des offensives politiques au Fouta où l’UFDG a terrorisé des citoyens. Ils menacent des gens sur le terrain mais, nous verrons…», a prévenu le président du Comité d’Appui aux Elections locales au compte du RPG.   

 

Sékou Sanoh

Conakry, Guinée 224-664-35-11-21

Sékou Sanoh