Menace sur la participation de la Guinée au Handball-Challenge Trophée : la Primature mise à l’index

19 juillet 2017 17:17:20
0

En internat depuis le 15 juillet, l’équipe féminine nationale risque cependant de rater le Challenge Trophy 2017 de la zone Afrique qui va se tenir à Dakar (Sénégal) du 31 juillet au 06 août 2017. La faute à la traditionnelle lenteur de l’administration guinéenne. Cette fois-ci, comme d’ailleurs dans la plupart des cas, c’est la Primature qui est pointée du doigt. Depuis que le ministère en charge des Sports lui a transmis le dossier, il y a de cela cinq mois, plus rien n’est fait. Conséquence : alors que la délégation guinéenne compte atterrir à Dakar le 30 juillet, elle n’a pas encore son ordre de mission. L’équipe n’est pas non plus prise en charge.

Nous avons tenté d’avoir des explications auprès de la Primature, mais sans succès jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette dépêche.

A la Fédération guinéenne de handball, on est amer sur cet état de fait. «  On ne comprend pas que notre équipe soit traitée ainsi après sa brillante qualification. Nous avons toujours ce problème en Guinée. On aime  la victoire, mais on n’aime pas faire ce qui donne la victoire », déplore Mamadouba Paye, président de la Fédération Guinéenne de Handball.

Si on est fâché à la Fédération Guinéenne de handball, c’est parce qu’on sait que déclarer forfait coûterait à la Guinée quatre ans de suspension de toutes les compétitions internationales. «Et cela ramènerait encore le pays en arrière alors que nous avons fait d’énormes progrès ces dernières années  », craint Paye. Pourtant, c’est ce que craint Paye qui risque d’arriver si les choses ne sont pas accélérées dans les jours à venir. Actuellement, l’équipe est même menacée d’expulsion de l’hôtel où elle est en internat. La Fédération qui espérait une intervention rapide du gouvernement, n’arrive plus à honorer certains de ses engagements.

Pour renforcer l’équipe, la Fédération entend faire venir certaines expatriées. Mais, la situation est telle que seules cinq athlètes ont pu rallier Conakry. « Nous nous préparons pour remporter le trophée, pas pour aller perdre. Alors, il ne faut pas que les choses soient faites à la dernière minute. Une compétition se prépare à temps », interpelle Mamadouba Paye.

Il faut rappeler que l’équipe féminine de handball de la Guinée s’était qualifiée au rendez-vous de Dakar en remportant à Conakry, en juillet 2016,  la quatrième édition du trophée challenge de la zone II de handball. Quant à l’équipe masculine, elle avait échoué à la porte de la qualification en perdant la finale contre le Sénégal.

Nous y reviendrons.