dimanche, 26 mars 2017, 17:02 GMT

Plus de peur que de mal. Notre consœur, Mariam Kouyaté, reporter tout terrain de la radio Lynx Fm, a retrouvé sa liberté, ce mercredi, après quelques instants passés à la direction de la police judiciaire (DPJ).

 

Joint au téléphone, alors qu’elle est sur le point de regagner sa rédaction avec ses collègues, notre consœur confirme que sa mésaventure a été brève dans les locaux de la DPJ situés au centre de Kaloum.

 

Son tort, c’est d’avoir voulu mener un reportage axé sur le manque d’eau à l’hôpital Ignace Deen, un des plus grands centres hospitaliers du pays. Une information, que la journaliste, connue pour son professionnalisme, son engagement et sa persévérance, a reçu la veille et qu’elle voulait recouper.

 

Mais une fois sur les lieux, tôt ce mercredi, le reporter tout terrain de la radio privée, Lynx Fm, a été aussitôt conduit à la direction de la police judiciaire (DPJ), sur instruction du patron du centre hospitalier.

 

Aux dernières nouvelles, en raison du battage médiatique dont la consœur a eu droit, celle-ci a retrouvé sa liberté.

Abdoulaye Bah

Conakry, Guinée 224-622-14-15-09

Abdoulaye Bah