Médias : cinquante journalistes guinéens à l’école du « rêve chinois » à Pékin

06 juillet 2017 17:17:22
0

Cinquante journalistes et fonctionnaires guinéens chargés de l’information séjournent à Pékin pour participer, du 4 au 28 juillet, à un séminaire de formation devant permettre aux participants de mieux connaître le « Rêve Chinois ».

En effet, ce séminaire, initié par le ministère du Commerce de la République Populaire de Chine et entrant dans le cadre de l’aide extérieure envers les pays en développement, se tient au Centre de Formation du Groupe de Publication internationale de Chine, institution de haut niveau fondée en 1964.

Essentiellement axé sur des conférences thématiques, de symposiums, des excursions touristiques, des visites dans certaines villes, ainsi que des institutions ou des entreprises chinoises, ce séminaire permettra aux hôtes de connaître la Chine, un pays-continent peuplé de plus d’un milliard d’habitants.

A chaque étape, les hôtes auront l’opportunité de parler de leur pays, de découvrir la Chine, d’échanger avec des fonctionnaires locaux ou des confrères en vue de trouver des voies permettant d’intensifier la coopération.

Présidant la cérémonie d’ouverture, la directrice du centre de formation du groupe de publication internationale de Chine, Zhao Lijun, a présenté le programme du cours, ajoutant, de passage, que cette rencontre est un espace d’échanges entre professionnels Chinois et guinéens  sur la coopération sino guinéenne et les opportunités de développement. Quant à son adjoint, Li Hengtian, il a adressé une allocution de bienvenue aux hôtes guinéens.

Pour sa part, le chef de la mission, Alhassane Souaré, patron du quotidien « Horoya, a, au nom des participants, salué cette initiative du Gouvernement chinois, tout en réitérant les préoccupations des jeunes journalistes guinéens qui ont envie, selon lui, de prendre part aux changements du monde.

De passage, il citera quelques infrastructures réalisées par la Chine en Guinée. Il terminera par une citation du Président de la République Populaire de Chine, Xi Jinping, tirée de son livre intitulé « Sortir de la Pauvreté » : « La communication et l’information sont aussi des outils de développement », a-t-il rappelé.

Ensuite, Li Dan, doyen du département français de l’Université des affaires étrangères de Chine, a développé le thème « Ceinture et Route » et le Rêve de la Chine. Le lendemain, il fera un exposé axé sur le régime politique de la Chine.

Aux yeux de cet expert, les trois dimensions pour mieux connaître la république de Chine, fondée en 1912, sont : le territoire, la population et l’histoire.

Au deuxième jour, le chef du centre de la recherche africaine de l’Université de Beinjing, Li Anshan, appelé « le papa de la Chine », par certains étudiants africains, a parler du « rôle des médias dans les relations sino- africaines

Li Anshan a fait le Ghana, le Mali, le Cameroun, le Nigéria et la RD Congo.