Manif de l’opposition sur l’Autoroute : des heurts enregistrés à Yimbaya (13H22)

04 octobre 2017 13:13:00
0
Le cortège conduit le chef de file de l’opposition se dirige vers l’aéroport. Il est à quelques pas de marché Yimbaya (13h22).
Après le départ de son domicile à Dixinn vers 11h30, Cellou Dalein Diallo a été rejoint au rond point de Bambéto par Aboubacar Sylla, Jean-Marc Telliano, Alhoussény Makanéra Kaké. Abdoulaye Kourouma et Ibrahima Sory Diallo l’ont rejoint vers Cosa.
De là, les marcheurs se sont dirigés vers le rond point de la Tannerie. Tout le long de la route, des femmes, des jeunes ont applaudi les leaders de l’opposition. Un peu avant la Tannerie, des militants du RPG Arc-en-ciel assis dans leurs cafés peint aux couleurs de leur parti ont salué les leaders en leur faisant des gestes de sympathie ou bien leur disaient qu’ils sont tous les mêmes.
Ce fut la même atmosphère bon enfant un peu partout jusqu’au niveau du Yimbaya Camp-carrefour où des jets de pierres ont commencé. Des agents de la police postés vers le camp Alpha Yaya n’ont pas bougé d’un iota. Mais les agents de maintien d’ordre de l’opposition ont réussi à empêcher les jeunes d’aller plus loin.
Le même scénario s’est produit au niveau du siège du RDIG (13h34) où des affrontements ont été évités de justesse entre les militants de l’opposition et des jeunes du quartier. Mais là aussi, il y a eu plus de peur que de mal.
En ce moment (13h35), le cortège se trouve au niveau de la base militaire et se dirige vers l’aéroport. C’est de là que les marcheurs vont remonter vers le rond point de Bambéto.
Contrairement au passé, l’opposition ne marche pas aujourd’hui pour exiger la tenue des élections locales ou l’application de l’accord politique du 12 octobre 2016, mais pour dénoncer « l’impunité dont sont victimes les Guinéens ».