lundi, 27 février 2017, 20:18 GMT

Dans le but de faciliter aux parents l’acquisition des tenues scolaires pour leurs enfants, le département en charge de l’Enseignement Pré-Universitaire a livré à la Direction Préfectorale de l’Education et à un prix homologué, 685 rouleaux de tenues scolaires pour tous les niveaux qui doivent être vendues à un tarif abordable.

 

Dans le courant  du mois d’avril 2016, il a été constaté la disparition de 39 rouleaux de tenues dans le magasin de stock dont la valeur marchande s’élève à plus de 600 millions de francs guinéens.

Désemparé, Bakary Kaba le Directeur préfectoral de l’éducation à l’époque qui était le seul détenteur des clefs du magasin, a porté plainte contre le gardien Mamadou Camara. Ce dernier prendra la poudre d’escampette. Après 7 mois de cavale, le suspect a été finalement arrêté le 23 décembre dernier dans un bar et conduit en prison.

Présenté le mardi 10 janvier au juge du Tribunal de première instance de Mamou, le suspect Mamadou Camara qui se dit être un étudiant à l’Institut supérieur de technologie de Télico où son ne figure nulle part, reconnait avoir volé 6 rouleaux et non 39 comme indiqué dans la plainte.

Bakary Kaba, la partie civile dans cette affaire, donne sa version des faits : «lorsque le département a envoyé la quantité de tenues pour Mamou, je l’ai stockée au départ à ma résidence. Mais la quantité ne faisait qu’augmenter et le magasin étant restreint c’est ainsi que j’ai décidé de transférer le stock vers le local de la DPE en rénovation. J’ai demandé à l’entrepreneur, les clefs du magasin où je les avais entreposées. Ainsi, j’ai demandé l’assistance des élèves sous les regards de leurs professeurs pour transférer les rouleaux vers ce nouveau magasin. Mais depuis, je n’ai pu ouvrir cette porte. Je me suis même fait assister par le gardien parce que je ne parvenais pas  à ouvrir la porte. Le 26 avril, j’ai décidé de défoncer la porte. A ma grande surprise, le menuisier qui devait casser la porte a indiqué que la serrure a été remplacée. A l’intérieur, nous avons constaté que le magasin était vidé à partir du fond. Le voleur ne tirait pas les rouleaux de l’avant mais il tirait ceux qui étaient déposé au fond juste pour mieux tromper notre vigilance.»

Sur la valeur, l’ex-DPE, Bakary Kaba précise : « un rouleau de tissu est égal à 150 yards. 1 yard en Kaki est vendu à 15000GNF, soit 225000GNF, le rouleau. Et  1 yard en tissu carreaux est vendu à 7000GNF, soit 1050000GNF, le rouleau. L’équivalent des 39 rouleaux avoisine les 600 millions de francs».

Dans son réquisitoire, Daouda Dioumandé, le Substitut du Procureur a requit 5 ans d’emprisonnement ferme, le paiement de 3 millions de francs d’amendes et au remboursement à la Direction préfectorale de l’éducation de la valeur des 39 rouleaux volés. Le Parquet a menacé par la suite de faire appel de facto si le juge dans sa délibération ne suit pas son réquisitoire. L’affaire a été renvoyée en délibéré pour le 17 janvier prochain.

 

Badicko Diallo

Mamou, Moyenne Guinée.

Badicko Diallo