mercredi, 29 mars 2017, 01:24 GMT

A l’occasion de sa prise de fonction le jeudi 5 janvier 2017, le nouveau préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah a, dans son discours de circonstance abordé plusieurs sujets de l’actualité locale dont celui relatif au blocage de la Mutuelle Financière des Femmes Africaines (MUFFA) de Labé et l’immigration clandestine, a constaté Guinéenews.

 

Sur la question, le nouveau préfet a promis de porter cette problématique de la MUFFA jusqu’au niveau du président de la République pour qu’une solution soit rapidement  trouvée au bénéfice des nombreuses femmes qui ont déjà cotisé.

S’agissant de l’immigration clandestine qui est de nos jours sur toutes les lèvres au Foutah Djallon, Elhadj Safioulaye Bah précise : « pour les jeunes qui sont notre avenir, je vous exhorte à ne pas vouloir tenter cette aventure périlleuse, vouloir traverser des océans, des déserts pour un espoir incertain. Je vous invite à vous inscrire dans des écoles professionnelles pour avoir une formation, un métier. L’Union Européenne a mis en place un montant d’un milliard huit cents millions d’euros à la disposition des pays au sud du Sahara pour la formation des jeunes dans des projets générateurs d’emplois et de revenue. Parce que la politique de l’Union Européenne, c’est faire une immigration choisie.»

 

Pour ce qui est des compétences du préfet, le nouvel homme fort de Labé a tenu à lever l’équivoque en ces termes : « le préfet, les maires et les conseils ruraux n’ont pas les mêmes compétences, n’ont pas les mêmes attributions. Mais quand le gouvernement investit dans une préfecture, c’est le préfet qui est le maitre d’ouvrage. Quand l’ouvrage est terminé, s’il est destiné à la collectivité, il le met à la disposition de celle-ci ; mais par contre si c’est la collectivité qui en a l’initiative, là elle gère toute seule. Je voudrais aussi que vous sachiez que le préfet n’est pas chargé des élections. C’est la CEPI (commission électorale préfectorale indépendante) au niveau des préfectures qui le fera. Nous sommes ici dans nos différents services pour servir nos administrés pas pour nous servir d’eux » a insisté El Hadj Safioulaye Bah, le nouveau préfet de Labé qui a pris fonction ce jeudi 05 Janvier 2016.

 

Alaidhy Sow

Labé, Moyenne Guinée

Alaidhy Sow