mercredi, 18 janvier 2017, 14:05 GMT

Contrairement aux années précédentes, la gendarmerie routière n’a enregistré aucun cas d’accident de la circulation ou de braquage, pendant les fêtes de fin d’année. L’information nous est rapportée par le commandement de ce corps de sécurité routière que les usagers désignent familièrement sous le vocable de « brigade mobile.» 

Pour l’opinion, surtout pour les populations de Mamou, la mission  du 02 décembre 2016 conduite par le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, Directeur de la Justice Militaire, a produit des effets positifs. En effet, il n’y a pas longtemps, cette ville carrefour de Mamou était réputée, non seulement pour son taux d’accident élevé, mais surtout pour les actions très nocives des coupeurs de route qui sévissaient quotidiennement sur les artères menant dans les préfectures voisines et même au-delà. Ils pillaient, blessaient et même tuaient tout ceux qui osaient entreprendre un voyage, de jour comme de nuit. Le taux de nuisance de ces bandes criminelles avait atteint un seuil critique qui inspirait la peur de voyager et menaçait dangereusement la sécurité des usagers de la route.

L’Etat se devait de réagir et c’est ce qu’a réussi la mission qui s’est rendue sur les lieux pour rétablir l’ordre. Un centre d’opérations mixte a été installé qui comprend  les forces de défense et de sécurité, les syndicats de chauffeurs et mécanique générale, ceux des motos-taxis, les jeunes, les représentants de la société civile. L’action de cette unité se poursuit à la satisfaction de l’ensemble des citoyens de Mamou, mais aussi de ceux qui y transitent.

Parallèlement à cette mission de sécurité publique, la gendarmerie routière est engagée de son côté, dans la lutte contre toutes les formes d’insécurité susceptibles de se produire en rase campagne, qui prend en compte tout le réseau  routier interurbain.

Le bilan de zéro accident pendant les fêtes de fin d’année, est le résultat des efforts conjugués de l’ensemble des effectifs du commandement de la gendarmerie routière et des huit compagnies sécurité routière basées à l’intérieur du pays.

Ces gendarmes, tous grades et fonctions confondus ont appliqué à la lettre les consignes données par leur hiérarchie, à l’effet de sécuriser les citoyens et leurs biens dans leur zone de compétence.  Il y a lieu de souligner aussi la participation effective des citoyens qui ont fait preuve de discipline dans la circulation. Un comportement citoyen qui a permis, dans une large mesure, d’obtenir ce résultat salué par tous. Un bel exemple de civisme à suivre.

Diao Diallo

Diao Diallo