lundi, 27 février 2017, 22:57 GMT

A Montpellier (France), Guineenews a interviewé le ministre de la Justice, Me Cheick Sako sur l'arrestation à Dakar du lieutenant Toumba Diakité, en cavale depuis sa présumée tentative d'assassinat sur l'ancien chef de la junte, le capitaine  Moussa Dadis Camara en décembre 2009. Le Garde des Sceaux révèle que Toumba a été arrêté par une commission rogatoire internationale composée de juges guinéens. Pour la suite, le ministre indique que tout dépendra du choix procédural…

 

Guinéenews : bonjour monsieur le ministre. Est-ce qu'on peut savoir comment l'interpellation à Dakar de Toumba Diakité a été préparée, est-ce le fruit d'une collaboration entre les justices des deux pays ?

 

Me Cheick Sako : je vous remercie pour cette question. Il faut que je dise que depuis deux mois, on a fait partir une commission rogatoire internationale au Sénégal. On avait donc repéré Toumba Diakité à Dakar au Sénégal, on avait l'adresse précise et c'est sur cette base que les juges d'instruction via le ministère de la Justice de la Guinée sont partis à Dakar dans le cadre de la commission rogatoire internationale. Cette commission a mis deux mois pour porter fruit. L'arrestation de monsieur Diakité montre bien que les autorités judiciaires et la police sénégalaise ont fait leur travail. Bien avant, je ne pouvais pas donner d'amples informations sur cette commission. J'ai tout simplement dit, lors d'une sortie médiatique, qu'on était dans l'attente du retour de la commission rogatoire sans dire exactement dans quel pays les juges étaient partis. Au moment où je vous parle, les juges sont en train de travailler, le parquet général de Conakry est en contact avec son homologue de Dakar. Moi-même je vais rentrer en contact avec mon collègue du Sénégal, Me Kaba. Après, on donnera la suite qui s'impose.

 

Guinéenews : quelle sera la procédure d'extradition de Toumba Diakité ?

 

Me Cheick Sako : nous sommes dans une procédure criminelle. Donc, une procédure de masse. A l'heure actuelle, je ne peux pas vous dire quel va être le choix procédural des juges. Ce qui est important, c'est que monsieur Diakité a été interpellé hier par les autorités sénégalaises. Forcement, les autorités judiciaires vont travailler avec les autorités sénégalaises sur la procédure à appliquer, soit l'extradition immédiate soit une première interrogation sur place. On sera fixé dans les heures à venir. Voir Vidéo:http://Les précisions du ministre Check Sako sur l'arrestation de Toumba Diakité.

 

Interview réalisée par Sékou Kéita depuis Montpellier (France) en collaboration avec Tokpanan Doré

Dakar, Sénégal

Sekou Keïta