Les efforts vers la modernisation de l’état civil se poursuivent dans la Région de Nzérékoré

11 octobre 2017 14:14:34
0

En Guinée, les statistiques ont relevé qu’un enfant sur quatre ne possède pas de certificat de naissance et le nombre total d’enfants de moins de 5 ans non enregistrés s’élève à 821.000 (chiffres 2014), selon Mamadou Alpha Diallo, auteur du rapport « Analyse de Situation des Enfants en Guinée 2015 ». Un bilan qui interpelle sur la nécessité de moderniser l’état-civil en Guinée.

C’est dans cette dynamique, qu’a eu lieu une remise officielle de matériels pour les services d’état-civil dans la région administrative de Nzérékoré, le samedi 09 septembre 2017. Cette remise s’est faite dans le cadre de la mise en œuvre des activités du « projet d’appui à la modernisation de l’état civil », qui a pour objectif de “contribuer à l’amélioration des performances du système d’état civil guinéen et à la modernisation de ses procédures en conformité avec les normes et standards internationaux”. Ce projet financé par l’Union européenne est conjointement mis en œuvre par l’UNICEF sous la coordination du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

La région administrative de Nzérékoré, pilote pour la mise en œuvre des procédures du système d’état civil reformées, a bénéficié de ce matériel composé de 66 motos et 66 casques, destinés aux 66 centres d’état civil des 66 communes urbaines et rurales de la région. Mais également de 06 kits solaires pour les 06 communes urbaines de la région, qui ont également bénéficié de matériel informatique en vue de faciliter la collecte et la remontée des données des faits d’état civil.

Le chef de bureau UNICEF N’Zérékoré remettant symboliquement les motos au Chef de cabinet du Gouvernorat de N’Zérékoré ©UNICEF Guinée

Au cours de la cérémonie, le Chef de Bureau de Zone Sud de l’UNICEF, Mouctar Touré a tenu à remercier les autorités régionales, préfectorales et communales de leur présence, au nom du Représentant de l’UNICEF en Guinée. Après avoir présenté la situation de l’état civil dans la région, il a rappelé que ce projet s’inscrit dans le cadre de la contribution des partenaires au développement du pays. Il a réitéré la « disponibilité de l’UNICEF à accompagner les efforts du gouvernement tout en mettant l’accent sur le suivi conjoint rigoureux de l’utilisation de ces matériels et toutes les activités prévues dans ce projet d’appui à la réforme et modernisation du système d’état civil ».

Le chef de bureau UNICEF N’Zérékoré avec le Préfet de Lola ©UNICEF Guinée

Pour sa part, le représentant du Gouverneur de la région Oumar NABE, Chef de cabinet du Gouvernorat, mettra l’accent dans son intervention sur l’appui que les populations de la région reçoivent à travers l’Union européenne et les agences du Systèmes des Nations-Unies telles que l’UNICEF, avant d’appeler ses administrés à faire bon usage de ces matériels.

Les autorités bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction tout en promettant de faire bon usage des engins offerts.

©UNICEF Guinée

En prenant également la parole au nom des six Préfets de la région de N’Nzérékoré, le préfet de Lola a salué ce geste des partenaires au développement, tels que l’Union européenne et l’UNICEF qui accompagnent les communautés dans leur développement. Il évoquera le fait que l’appui à l’enregistrement au niveau de l’état civil, permettra d’obtenir des données statistiques sociodémographiques fiables. Il a rassuré quant à l’utilisation du matériel offert, qui s’inscrira uniquement dans le cadre pour lequel il a été offert.

La Présidente de la Délégation Spéciale de Gama Berema dans la Préfecture de Lola Seny SOUMARO a vivement remercié le gouvernement et les partenaires tout en promettant « de faire bon usage de ces matériels dans l’intérêt de sa communauté ».

Les maires des 9 Communes rurales et urbaines de Lola sur leurs motos ©UNICEF Guinée

La cérémonie s’est déroulée dans la cour du Gouvernorat de Nzérékoré, en présence des différentes autorités du Gouvernement et du Système des Nations-Unies, notamment le Chef de Cabinet du Gouvernorat, Oumar NABE qui représentait le gouverneur, les chefs de services régionaux, les chefs de sous-bureau de l’UNICEF, de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), du Haut-Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme (HCDH), du Bureau des Nations-Unies pour les services d’appui aux Projets (UNOPS) ainsi que des Présidents des délégations spéciales des communes (PDS) et les responsables des services de l’etat civil des communes.

Roukiat Guissé, stagiaire UNICEF Guinée