Les éditeurs francophones d’Afrique en conclave, à Conakry

20 novembre 2017 22:22:27
0

Dans le cadre de Conakry, capitale mondiale du livre, les éditions Ganndal, en partenariat avec l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, et avec l’appui de l’Organisation internationale de la francophonie, ont décidé de la tenue à Conakry cet atelier international sur les outils numériques et la production des livres dans les langues africaines.

La rencontre, dont la clôture est annoncée pour le jeudi 23 novembre prochain, regroupe des représentants de 11 maisons d’éditions francophones à travers l’Afrique et qui se pencheront sur le numérique. Plusieurs écrivains africains, français et canadiens y sont également annoncés.

En termes d’enjeu, il reste évident que le livre-papier dans les langues africaines n’est déjà pas très développé. Et les panelistes en sont conscients. Mais en réponse à cette inquiétude, ils estiment qu’à l’heure qu’il fait, on ne peut se passer des raccourcis technologiques dont le numérique reste un des éléments. « Car, pour la sauvegarde de nos langues et la protection de nos valeurs intrinsèques, il faut que nous développions le secteur du livre dans nos langues nationales », a évalué M. Aliou Sow, directeur et fondateur de la maison d’éditions Ganndal.

Cette rencontre a lieu à quelques jours seulement de la tenue au Centre culturel franco-guinéen du Salon international du livre de jeunesse prévu du 23 au 26 novembre courant.