Les détails du séjour du président Alpha Condé en Jordanie

02 décembre 2017 14:14:44
1

On sait un peu les raisons du séjour du président Alpha Condé en Jordanie. Selon des informations concordantes, c’est pour prendre part à la retraite d’Aqaba sur la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest. Le sommet se tiendra les 2 et 3 décembre 2017.

Organisé par sa majesté le roi Abdallah II de la Jordanie, considéré comme un partenaire clef de l’Occident dans la lutte contre le terrorisme, ce sommet réunira 48 pays dont quatre chefs d’Etat ouest-africains.

Alpha Condé qui a rallié la Jordanie juste après le sommet Afrique-Europe d’Abidjan, puis le Nigérian Buhari, qui est arrivé à Aqaba, depuis le vendredi, le Nigérien Issoufou qui a bougé à Niamey ce dimanche et le malien IBK, qui est aussi annoncé.

Selon des sources concordantes, ce sommet sera axé sur la sécurité, le renseignement et la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest, une région menacée par Boko Haram. Il débouchera sur des discussions similiaires ayant touché l’Afrique de l’Est et les Balkans.

  • CONDÉ ABOU

    Vous avez parfaitement raison, Guineenews. Le coup d’envoi des réunions d’Aqaba sur les bords de la mer rouge, a été donné par Sa Majesté le Roi Abdallah de Jordanie à l’occasion de sa rencontre ce Samedi 2 Décembre 2017, avec les Chefs d’Etat des 4 pays Africains (Guinée, Nigeria, Mali et Niger) et les représentants des différents pays participant aux deux journées dites “Journées d’Aqaba”.

    Les rencontres porteront pendant deux jours, (Samedi 02 et Dimanche 03 Décembre) sur la coordination des efforts mondiaux de la lutte conte le terrorisme et les idéologies extrémistes en particulier en Afrique de l’Ouest.

    En marge des réunions d’Aqaba, le Roi Abdallah a rencontré en tête-à-tête le Président Alpha Condé, le Président du Nigeria Muhammadu Buhari, le Président du Niger Mahamadou Issoufou et le Président Malien Ibrahim Boubacar Keita, selon la communication de la Cour Royale.

    Sa Majesté a ensuite, également rencontré:
    Jim Mathis, Secrétaire Américain à la Défense,
    Rau Jungman, Ministre Brésilien de la Défense,
    Jean Baptiste Lemoyne, Ministre Français délégué auprès du Minsitre d’Etat Français aux Affaires Européennes,
    Mark Lancaster, Ministre d’Etat Britannique chargé des Forces Armées, et
    Pierre Buyoya, le Haut Représentant de l’Union Africaine, et ancien Président du Burundi.

    En fait, les réunions d’Aqaba, ont été lancées par le Roi, selon la Presse Jordanienne pour maintenir la coordination et la coopération internationale et régionale dans la lutte contre le terrorisme dans une approche dite holistique et pour discuter des défis majeurs dans les régions du monde et qui traitent des points chauds du terrorisme et coordonner les efforts pour lutter contre le terrorisme.

    Ces réunions feraient partie de l’initiative de Sa Majesté le Roi Abdallah d’atteindre les pays du monde entier et de se concerter avec eux sur cette question, car la lutte contre le terrorisme doit être un effort international conjoint, basé sur une coordination et des consultations étroites pour contrer la menace terroriste et extrémiste, selon le Communiqué publié ce Samedi soir, 2 Décembre 2017 par le Palais Royal à Amman.

    Dans le but d’échanger les expertises et les informations ainsi que pour renforcer la sécurité et la coopération militaire anti-terroriste, les rencontres d’Aqaba réunissent les 4 Chefs d’Etat Africains, des Ministres des USA, du Royaume-Uni et de France.

    Des hauts responsables politiques et de sécurité de pays Européens, Latino-Américains ainsi que des représentants de l’ONU, de l’UE, de l’OTAN et de l’Union Africaine sont également présents.

    Les participants comprennent également d’autres hauts fonctionnaires du Royaume-Uni, de France, d’Allemagne, d’Espagne, de Roumanie, de Belgique, des Pays-Bas, d’Italie, du Canada du Brésil, du Japon, d’Australie, de l’Inde, de l’Indonésie, de Côte D’Ivoire, de la Gambie, du Nigeria, de la Mauritanie, d’Antigue-et-Barbade, du Mali, du Ghana, de Sierra Leone, du Tchad et du Burkina Faso en plus de Représentants d’organisations régionales et internationales

    Ville côtière à l’extrémité Sud de la Jordanie, idéalement située sur les bords du Golfe d’Aqaba, la ville d’Aqaba occupe une position stratégique pour le pays étant le seul port de toute la Jordanie.