Le président de la CAF à Conakry : une première visite et trois symboles

04 novembre 2017 18:18:36
1

Le président de la CAF, Ahmad, initialement annoncé en février, est annoncé à Conakry, ce dimanche, pour 48 heures. Ce sera sa première visite en Guinée depuis qu’il a succédé à Issa Hayyatou. 

Au cours de cette visite, il fera un tour au centre technique de Nongo, puis aura un entretien avec l’équipe d’Antonio Souaré et enfin une audience avec le président Alpha Condé, avant de tout boucler par une conférence de presse.

Mais selon certaines indiscrétions, cette visite du malgache a valeur de trois symboles.

Le premier symbole, c’est que le malgache Ahmad saura si toutefois la Guinée sera en mesure d’organiser l’édition 2023 de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) ou pas.

Le deuxième, c’est que cette visite pourrait lui permettre de se rapprocher de la Guinée. A cause des liens poussés entre le président sortant, Issa Hayyatou et la Guinée, le malgache n’a même pas fait un tour en Guinée lors de sa campagne électorale, tellement qu’il était convaincu que la Guinée voterait Hayyatou.

Dernier symbole, Antonio Souaré pourrait avoir le soutien d’Ahmad dans le bras de fer l’opposant au président déchu, Salifou Camara, qui est banni de toute activité en football en Guinée. A la guerre comme à la guerre. 

  • CONDÉ ABOU

    Cher Monsieur Bah Abdoulaye, bonsoir. Vos soucis sont compréhensibles. Mais comment peut-on comprendre la logique qui fonctionne dans la politique sportive et culturelle de ce pays ?

    Prenez le plus grand investissement physique jamais réalisé dance pays en matière d’infrastructures sportives et culturelles depuis 1958, en l’occurrence le Stade de Nongo, dont il n’est même pas besoin d’étaler ici toute l’histoire que tout le monde connait.

    Ce stade est un don Chinois et qui équivaut à 50 millions de Dollars US. Figurez-vous combien de Stades, de Palais de sports ultra-modernes, de piscines olympiques et de Centres Culturels, la Guinée elle-même, aurait pu construire rien qu’au cours des 20 dernières années, aussi bien à Conakry qu’en province ?

    Prenez tous les Budgets nationaux d’investissement successifs de cette période, et faites votre propre calcul pour mesurer le gap incroyable et le temps perdu pour le pays.

    Autrement dit, quel serait le bilan actuel des investissements publics sportifs et culturels dans une nation aussi sportive et culturelle comme la Guinée, si les Chinois n’avaient pas fait cette charité au pays en lui offrant ce Stade de Nongo ?

    Et dire que nous sommes un pays où les moins de 35 ans représentent plus de 70% de la population !

    Même en pensant au Palais du Peuple qui date de fin Septembre 1967, (date de son inauguration officielle), il faut écouter ceux qui y séjournent pour apprendre comment cette infrastructure magnifique et aussi respectable fonctionne aujourd’hui.

    Prenez des pays économiquement intermédiaires comme la Côte d’Ivoire ou le Ghana, et des tout petits pays comme la Guinée Équatoriale, le Gabon, le Congo Brazzaville, comment pouvez-vous expliquer le sous-investissement chronique lamentable de la Guinée dans les infrastructures sportives, culturelles et socio-éducatives ?

    Voilà pourquoi, la visite du Président de la CAF en Guinée, risque d’être très amère et décevante, en dépit du départ de l’ancien Management de la FEGUIFOOT et des espoirs portés actuellement par Mr. Antonio Souaré et grâce aussi au leadership actuel du Président de la Republique à la tête de l’Union Africaine.

    Le nouveau Président de la CAF, le Comorien Ahmad Ahmad et qui est très lié au Maroc et aux puissants Etats Islamiques du Moyen Orient, sait que la Guinée a un grand rôle à jouer au plan politique continental, et même en dehors de l’Afrique.

    Je crois qu’il fera tout pour sauver les meubles dans cette histoire de la CAN 2023.
    Ceci dit, je peux vous assurer que la Guinée fait de très mauvaises politiques publiques en restant sur un tableau aussi sombre en matière d’investissements physiques sportifs culturels et socio-éducatifs.

    C’est contre toute logique raisonnable et c’est dommage pour ce pays, majoritairement jeune et au potentiel sportif et culturel connu du monde entier.
    Bon weekend chez vous.