Le championnat Ligue 1 pro: la saison prochaine ne se jouera qu’à Conakry

28 juillet 2017 12:12:29
0

Le championnat national de football sera délocalisé à Conakry pour la saison prochaine. C’est en tout cas l’annonce faite par la ligue guinéenne de football professionnel lors d’une réunion extraordinaire qu’elle a tenue ce jeudi 27 juillet à Conakry. Cette délocalisation vise à permettre la rénovation des stades des villes de l’intérieur du pays qui vont recevoir désormais du gazon naturel et synthétique.

«Du fait que le président de la République a accepté de donner 12 stades synthétiques à la jeunesse guinéenne, la ligue guinéenne de football professionnel a jugé nécessaire de concentrer les matches dans quatre stades afin de permettre aux clubs de travailler grandement sur ces différents stades là pour permettre à la LGFP de faire la construction de ces stades à travers le pays. Pratiquement, le championnat ne se jouera qu’à Conakry, puisque les autres stades seront en rénovation. C’est pourquoi nous avons voulu concentrer tous les matches sur quatre stades de Conakry notamment le stade du 28 septembre, le stade de la mission, le stade annexe et le centre technique de Nongo », a expliqué Mamady Diomandé, le Secrétaire général de la LGFP avant d’ajouter qu’ils ont pensé à l’hébergement des joueurs des clubs. Donc des réflexions sont en train d’être menées, a-t-il indiqué, pour trouver des centres où seront abrités les clubs venant de l’intérieur du pays.

Au cours de cette réunion extraordinaire, le bureau exécutif de la ligue guinéenne de football professionnel (LGFP) a discuté de la prise en charge du corps arbitral et des équipes de football. Abdoul Wahhab, membre de la LGFP, donne plus de précisions: «il y a aussi un volet du budget sur lequel on est en train de discuter, c’est l’arbitrage, les commissaires, c’est-à-dire tous les officiels, leur prise en charge pour faciliter un peu le déroulement des matches. Il y a aussi la prise en charge des équipes de football. Actuellement on veut que les équipes soient plus concentrées à jouer au ballon que d’être là à organiser des matches de football. Donc, la ligue se propose d’organiser le tout, moyennant un dédommagement aux clubs, c’est-à-dire une subvention qui va leur permettre de pallier au manque de revenus qui était surtout la billetterie. Il y a aussi ce qui concerne les clubs, parce qu’il faut qu’on soit vraiment professionnel. A partir de l’année prochaine, il faut que tous les clubs se constituent en société. Parce que quand on parle de professionnel, il faut que les clubs deviennent des sociétés. Le président KPC a mis en place un cabinet avec un pool de notaires et d’avocats pour aider les clubs qui n’ont pas les moyens ou qui ont besoin d’un soutien, même si c’est dans les démarches, à pouvoir, dès l’année prochaine, se constituer en société pour qu’on devienne enfin une ligue professionnelle digne de ce nom. »

Pour pouvoir faire payer des droits télé à toutes les chaines de télévision qui voudront retransmettre les matches de la ligue 1 et avoir des sponsors, la LGFP estime qu’il faut vraiment rénover les stades où devront se jouer les matches.

« On s’est dit que si nous arrivons à avoir des terrains naturels et synthétiques et que les matches seront retransmis, il y aura des droits télé. On va intéresser les sponsors, créer de l’engouement et c’est ce qui va permettre qu’on ait une visibilité qui va permettre aux annonceurs et aux sponsors de pouvoir venir. Aujourd’hui, vous ne pouvez faire venir personne, parce que l’état de nos stades dans lequel nos joueurs sont en train de jouer ne donne pas réellement envie  aux sponsors de marier leur image avec nos stades », a-t-il conclu.

Lire vidéo: