L’Association des journalistes photo-reporters de Guinée devant la presse

15 août 2017 18:18:30
0

En prélude à la journée internationale de la photographie, l’Association des journalistes photo-reporters de Guinée (AJPRG) a animé une conférence ce lundi, 14 août 2017 dans les locaux de la maison d’édition L’Harmattan Guinée. Objectif, informer l’assistance de la célébration de la journée de la photographie à travers une exposition photos sur l’environnement et le patrimoine historique guinéen.

Prévue au Centre culturel franco-guinéen (CCFG) à Conakry, cette exposition permettra de mettre en lumière le travail des journalistes photographes qui a tendance à disparaitre, a indiqué le président Thierno Ibrahima Baldé.

« La célébration de cette journée est une première en Guinée. Cela fait suite aussi à notre représentation au sein de l’ONACIG. L’occasion sera opportune également pour faire des plaidoyers auprès des différentes rédactions de presse parce que présentement chacun de nous évolue en free-lance. Pourtant, un journal a besoin de photographe. On peut ne pas pouvoir lire un texte écrit en anglais ou en arabe dans un journal mais grâce à la photo, on peut se faire une lecture de l’événement », a expliqué le président de l’AJPRG.

Par ailleurs, son vice-président, Cellou Binani Diallo a appelé affectueusement ‘’Paparazzi’’ pour son amour pour ce métier, a laissé entendre que leur activité s’inscrivait également dans le cadre de la célébration de l’événement culturel Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017.

Au cours de cette même soirée, Jean-Celestin Edjangué a échangé avec de nombreux jeunes sur son livre intitulé ‘’Afrique que fais-tu de ta jeunesse ? ’’ Ensemble, ils ont parlé des problèmes de la jeunesse africaine. « Il ne s’agit pas de développer la jeunesse mais plutôt d’aider la jeunesse à s’impliquer, à prendre part, à jouer sa propre partition dans le développement du continent. Beaucoup de choses ont été faites dans ce sens mais l’on se rend compte que ce n’est pas à la hauteur du défi qui représente l’implication de la jeunesse. Quand on a un continent qui a 1 milliard d’habitants dont les 2/3 de la population sont des jeunes de moins de 25 ans ou un pays comme la Guinée dont les moins de 35 ans représentent 77,5 pour cent de la population, on ne peut pas ne pas tenir compte de ce potentiel démographique », explique-t-il.

Grand reporter au quotidien camerounais indépendant Le Messager, Jean-Célestin est en séjour à Conakry dans le cadre du colloque national de la jeunesse portant sur l’engagement civique des jeunes pour la capture du dividende démographique en Afrique, tenu les 12 et 13 août 2017 à la Bluezone de Kaloum.