La star ghanéenne, André Ayew à Conakry: «je suis venu pour aider la jeunesse guinéenne»

28 juin 2017 20:20:28
2

La star ghanéenne, André Ayew, est arrivée cet après-midi mercredi 28 juin à Conakry. Elle était accompagnée par les frères Ahmed de Paris et Oudy 1er, a-t-on constaté à l’aéroport international Conakry-Gbessia.
Dès sa descente d’avion, le joueur de Westham (Ligue 1 Anglaise) a été accueilli sous la passerelle par une foule à majorité jeunes. «Je remercie le peuple de Guinée pour son accueil. Je suis très honoré d’être ici. Mon ami Ahmed et moi avions plusieurs fois tenté de venir mais, l’heure de Dieu est toujours la meilleure», s’en est-il réjoui.
En ce qui concerne son programme de 48 heures, André Ayew a indiqué qu’il rencontrera les autorités sportives guinéennes pour voir dans quel cadre il peut aider la jeunesse guinéenne. « Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui m’aiment ici. Je les remercie infiniment pour le soutien qu’ils m’apportent. Je suis encore venu rencontrer les autorités sportives, discuter avec elles et voir ce qu’il y a lieu de faire comme opportunité pour aider la jeunesse guinéenne», a-t-il confié aux journalistes présents à l’aéroport. Et d’ajouter : «les frères Ahmed et Oudy 1er m’ont beaucoup parlé de la Guinée depuis très longtemps, je pense qu’il y a beaucoup de chose à faire ici dans le domaine du sport ».
Devant les médias, André Ayew n’a pas manqué d’apprécier l’équipe nationale guinéenne. «Pour être honnête, depuis quelques années, le football guinéen est en plein progrès. C’est une équipe qui regroupe beaucoup de bons joueurs, le dernier résultat contre la Côte d’Ivoire en fait foi », a apprécié Ayew. « C’est une équipe qu’on a souvent rencontrée. C’est vrai qu’on a souvent gagné, mais il faut le reconnaître qu’il a été toujours compliqué pour nous », a-t-il reconnu.
Pour sa part, Ahmed de Paris a indiqué qu’il a fait venir celui qu’il appelle son meilleur ami pour aider la jeunesse guinéenne. «C’est un ami de très longue date. Je peux dire qu’il est plus qu’un frère. J’ai tenu donc, avec mon frère Oudy 1er, à ce qu’il soit chez nous pour soutenir notre contribution à l’émancipation de la jeunesse guinéenne, surtout celle sportive. Je suis convaincu qu’André Ayew pourra bien apporter quelque chose à notre jeunesse et au sport Guinéen », a-t-il émis.

  • PapaYans Le Morianais

    Je dis grand merci à l’international ghanéen André Ayew pour cet amour manifeste à la Guinée. Cependant je demanderais surtout aux autorités sportives guinéennes de lui faciliter la tache pour qu’il puisse apporter sa modeste contribution à la qualification du football de ce pays, car nous avons vu des stars africaines qui sont venues en Guinée pour y construire des centres de formation, mais on leur a toujours barré la route; le père même d’André Ayew, Abedi Pelé, a échoué dans ce sens ici, ainsi que le camerounais Samuel Eto’o, pour ne citer que ceux-là. Les mentalités doivent changer désormais en Guinée pour que la jeunesse trouve le bout du tunnel.

    • CONDÉ ABOU

      Je souscris parfaitement aux propos que vous tenez. Votre remarque est tout simplement pertinente et objective pour qui connait les profonds arcanes de l’Administration du football en Guinee.

      Ce serait dommage de ne pas pouvoir tirer profit de ce sejour au pays de l’international Ghaneen, Andre Ayew. L’Etat ne peut pas tout faire, et c’est pourquoi les apports et les contributions des bonnes volontes font toujours plus de bien au developpement de la Jeunesse en Guinee. Bienvenue en Guinee et bon sejour pour Andre Ayew.