La nouvelle route Kissidougou-Gueckédou menacée : la ministre TP sur les lieux

07 novembre 2017 22:22:14
0

La route nationale Kissidougou-Gueckédou, réalisée par la société SOGEA SATOM sur financement de l’Union Européenne continue d’être menacée par les travaux d’installation de la fibre optique. Cela, avant même la remise officielle de l’infrastructure.

Le constat a été fait par une mission de la délégation de l’Union Européenne en Guinée qui a aussitôt informé la ministre des Travaux Publics à l’entreprise SATOM. Dans le but de constater elle-même le degré des menaces, la ministre Oumou Camara qui séjournait à Faranah dans le cadre du lancement des travaux de réhabilitation des routes préfectorales et communautaires, s’est rendue mardi 7 novembre à Kissidougou.

« Cette visite sur l’axe Kissidougou-Gueckédou s’inscrit dans le cadre du suivi et la protection du patrimoine routier. Il y a deux semaines, j’ai été saisie par l’entreprise SATOM qui a réalisé cette route nous informant de l’agression qu’est en train de subir cette route par l’entreprise qui est en train de poser la fibre optique. Donc, ils sont là en train de trancher sur l’emprise routière sans faire la réparation correcte.  Je suis venue moi-même toucher du doigt aux réalités et le constat est vraiment amer », a confié la ministre Oumou Camara à Guinéenews.

Poursuivant, la patronne du département des Travaux Publics dira avoir pris des dispositions pour corriger les dommages causés sur cette route.

« L’entreprise en charge des fibres optiques a été mise en demeure de réparer la route dans les règles de l’art sous la supervision même de SATOM », dit-elle sans pour autant donner le délai de réparation.

Poursuivant, la ministre Camara précise que cette route sera complètement transférée sous la responsabilité de son département dans douze mois.  C’est donc, dit-elle, en ce moment que le ministère prendra en charge tous les travaux d’entretien de cette route.

Revenant sur l’objectif de son séjour à Faranah, le numéro un du ministère des TP précise : « Nous sommes venus à Faranah dans le cadre du lancement des travaux des routes préfectorales et communautaires. Vous savez, nous venons de lancer un vaste programme de 1000 Km de route à construire entre les sous-préfectures et les villages. Donc, Faranah est concernée par ce projet dont les travaux vont démarrer dans quelques jours. »