La grosse colère de Mamadou Kaba Dieng, ex du Syli, abandonné et révolté

09 septembre 2017 16:16:25
1

Mamadou Kaba Dieng, ancien international du Syli senior, est très en colère. Déçu de l’élimination de la Guinée à la coupe du monde 2018, l’ancien défenseur de l’AS Kaloum et du Hafia FC n’a pas mâché ses mots, lui qui a disputé deux CAN avec le Syli national. L’homme a l’air fou, mais ce qu’il dit est assez pertinent et plein de sens. Vous vous en rendrez compte en cliquant le lien vidéo, et vous n’en reviendrez pas.

« Un ancien combattant doit être entretenu, sinon on va perdre le nouveau combat. Ce que j’ai fait, c’est trop. Aujourd’hui, ils m’ont abandonné. Nous avons des dirigeants malhonnêtes, des dirigeants qui ne connaissent pas leur guerrier. Moi, je suis l’enfant de Lansana Conté. Mon temps, c’était la génération de 2004- 2006. Aujourd’hui, notre équipe n’est plus Syli (éléphants) mais le poisson. Ils m’ont triché dans ce pays, j’ai joué avec Drogba. Ce que Drogba a fait en Côte d’ivoire, je l’ai fait. Pourtant, on a la même puissance, ça ne te dit pas quelque chose ? L’entraîneur du Horoya AC, il m’a pris en France deux ans durant, 2005- 2006. Pourquoi, lui peut venir me rejeter ? Ce qu’ils sont en manque d’entraîneur. Avant lui, j’étais là. Le pays m’a triché. Dans ce pays, quand tu dis la vérité, on dit que tu es fou. Ce sont eux qui sont fous. C’est l’habillement, qui fait l’homme, c’est le salaire, qui fait l’homme. Mamadou Kaba n’a pas tout ça. Est-ce que je suis l’homme ? Je suis fou. C’est pourquoi je me coiffe comme ça. Donne- moi un bureau et de l’argent, je serais un homme. Ils donnent de l’argent  aux farfelus, il y a un ancien international à la traîne », a-t-il martelé, hier au stade du 28 septembre.

Cliquez ce lien pour voir la vidéo : https://www.facebook.com/GuineenewsBoubahCom/videos/1496209407085212/

  • abedi

    Normalement un département doit être créer pour les anciens dignitaires et patriotes qui ont défendu l’honneur et apportés leurs savoir pour rendre les guinéens joyeux , par la grâce et l’aide allahou soubhanna wa taala . cherchons à maintenir la statue de nos anciens héros qui ont beaucoup apporté à la nation guinéenne . si une mal intention était dans l’esprit de ce monsieur , il n’allait jamais soutenir cet était , mais c’est un croyant qui laisse allahou soubhanna wa taala s’occuper de sa vie . car allah aide son être par la fois , la prière et la croyance . sinon il serait devenu comme les gens pensent de lui , mais ce n’est pas seulement un combattant au terrain de foot , mais de la tête , la foi et la croyance . Nous avons pleins d’internationaux comme nationaux qui ont toujours cet amour de la guinée a le servir pour son bien , que ça soit dans le sport ou l’art .mais ils sont fort oubliés aujourd’hui et beaucoup parmi eux ont été rappeler à allah dans la tristesse , car en guinée , même si ce n’est pas tous , comptent sur le présent et compte sur le future sans prendre des bonnes repères qui les indiquent les bons chemins , c’est pourquoi nos anciens héros et sauveurs qui se sont données corps et âme pour faire connaitre le drapeau de la guinée dans le monde du sport et de l’art . créons un département pour les anciens du sport et de l’art et les mettre en relations avec les citoyens et voir s’ils ne peuvent pas apportés de plus aux futures générations ce qu’ils n’ont pas apportés à leurs temps . inviter leurs aux medias vias leurs departement pour faire des analyse sur les actualités en guinée , tirer des leçons des éfforts des jeunes et ameliorer les points qui peuvent les faire progresser pour le bien des jeunes collectivement et individuellement . nous avons aussi de l’art qui peut donner leurs savoirs pour revaloriser notre riche cultures . DJENG ne mérite pas ce sort , et prions pour lui que sa situation puisse s’ameliorer et trouver un bon chemin qui peut lui permettre de partagé son savoir aux nouvelle générations , car c’est quelqu’un qui a l’amour pour cette patrie mére de la guinée. pour l’amour de allahou soubhanna wa taala créons un departement pour ses anciens afin qu’ils continuent a servir la nation après leurs carrières .se sont les baobab du savoir qui s’éteints petit à petit sans que nous nous rendons compte . pour l’amour de allahou soubhanna wa taala nous ne devons pas les abandonnés . Que marigui mengue benisse les croyants et benisse les guinéens et la guinée