Kindia: deux femmes tuées dans deux accidents de la route

08 août 2017 20:20:39
1

Ces deux accidents dramatiques  se sont tous  produits dimanche 6 août. Le premier sur la nationale Kindia-Telimelé impliquant le camion d’assainissement de la commune et un  conducteur de taxi-moto qui transportait deux filles au retour d’un mariage. Le motard ayant perdu le contrôle de son engin terminera sa folle course sous ledit camion.(‘Photo d’archives)

Le second, quant à lui, a impliqué une femme et une automobile sur la contournante  de Kindia. Sur les circonstances de ce drame, le président de la délégation spéciale de Kindia, Abdoulaye Bah explique : «monsieur Hamidou Bah, un Guinéen résident aux Etats-Unis partait pour Timbi Madina, son village natal. Il s’est arrêté pour s’enquérir de l’état de santé d’un accidenté… Malheureusement, des gens se sont rués sur lui. Ayant compris la menace de lynchage qu’il courait, M. Bah a tout simplement repris en catastrophe son véhicule pour  aller se mettre à l’abri dans un commissariat de police. Dans cette fuite, il a fauché sur son passage un taxi-motard qui portait une femme du nom de Mariam Ciré Camara. Celle-ci va malheureusement y laisser sa vie», affirme Abdoulaye Bah.

De nombreuses familles de Kindia sont touchées par ces drames qui  ont coûté la vie à ces deux personnes, le même jour. Certes, le président de la délégation de la commune urbaine reconnaît l’utilité de ces  engins que sont les motos-taxi mais il demande tout de même  beaucoup de prudence aux conducteurs desdits engins.

«Les motos sont utiles puisque ce sont des moyens de transport mais ils doivent  utiliser ces engins avec intelligence et responsabilité. Il y a beaucoup de plaisantins dans ce secteur qui très bientôt feront l’objet d’identification et de recensement », a averti Abdoulaye Bah.

Dans ces derniers  mois à Kindia, les accidents de la circulation sont plus en plus récurrents. Que ce soit en ville ou dans les quartiers périphériques, partout  des familles pleurent à cause des accidents dus à l’indiscipline et l’indélicatesse des conducteurs de motos-taxi.

  • Pigoss Camara

    Il faut réglementer les motos-taxi,et punir sévèrement les contrevenants ,sinon , il aura toujours des accidents de plus en plus graves.
    L’anarchie règne en maitre en Guinée, ce beau pays qui était autre fois bien organisé ,et bien structuré , c’est bien dommage d’en arrivé là.