Kindia: des bandits armés attaquent un taxi et emportent d’importante somme d’argent

09 octobre 2017 13:13:34
0

C’est un véhicule de transport en commun de marque Renault, immatriculé RC-0694-Q qui a été attaqué par des hommes armés à hauteur de Foulaya dans la préfecture de Kindia.

L’attaque a eu lieu ce lundi à 3 heures du matin. En effet, ce taxi en provenance de Labé avait à son bord 9 passagers parmi lesquels des commerçantes qui portaient des devises.

Sur place, Guinéenews a recueilli les témoignages de certaines victimes. D’après le chauffeur Mamadou Saïdou Bah, alias ‘’Saïdou Païkoun, ils étaient 3 taxis qui se suivaient depuis au départ de Labé. Arrivés à Foulaya, au niveau d’un dos d’âne ou ralentisseur, a-t-il affirmé, une Mercedes de couleur rouge qui suivait leur convoi depuis longtemps, a réussi à les dépasser avant de leur barrer la route. Et soudainement, a-t-il dit, des bandits m’ont sommé de garer en tirant 2 coups de fusil. «Dans la bagarre, ils ont cassé la clé du véhicule et ont pris tous les bagages qui étaient sur le porte-bagages. Les bandits ont réussi à emporter toutes les devises  que les femmes commerçantes portaient sur elles », a raconté le chauffeur, Saïdou Païkoun.

« Je partais à Conakry pour un baptême et j’avais 12 complets et près d’un million de francs guinéens qui ont été tous pris par les braqueurs. Mais comme personne n’est blessé ni tué, nous devons louer le bon Dieu de nous être sortis au moins avec la vie sauve », se réjouit pour sa part une des occupantes du taxi attaqué, sous le couvert de l’anonymat.

Les victimes sous le choc n’ont pas pu estimer la somme d’argent emportée pour le moment. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il y a de forte somme en jeu. Puisque parmi les victimes, il y avait un jeune qui était en instance de voyage et qui avait, à lui seul, 500€ en plus des devises que détenaient les commerçantes.

Aux dernières nouvelles, nous rapporte le chauffeur du taxi attaqué, quatre des coupeurs de route ont été arrêtés aux environs de 6 heures 30 minutes par la gendarmerie mobile à Bangouyah, dans la préfecture de Kindia. Ils seraient actuellement  détenus à la gendarmerie de Sanoyah, nous précise notre interlocuteur.

La gendarmerie serait à la recherche d’un cinquième complice qui court toujours dans la nature avec la Mercedes, nous apprend-on.