jeudi, 30 mars 2017, 02:40 GMT

   

Une semaine après le retour des délestages de l’électricité, suivis d’une manifestation des jeunes, une mission de la direction générale de l’EDG (électricité de Guinée) avec des techniciens est arrivée à Kankan. Conduite par le responsable de la distribution et de l’exploitation dans les régions Derrahi Abdel Aziz, la mission s’est entretenue ce mercredi, 15 mars 2017 avec les chefs de quartiers, certains représentants des jeunes et les autorités administratives locales.  

 

Cette rencontre d’explication s’est surtout focalisée sur les raisons de ce qui est convenue d’appeler, la rechute de la desserte du courant à Kankan après la mise en service en fanfare de nouveaux groupes de 6 mégawatts. 

 

EdgSelon Derrahi Abdel Aziz, cette situation serait due aux défaillances des groupes installés. « Les 6 groupes sont un don de la Chine mais qui ont passé plus de deux ans sous les intempéries à Conakry avant qu’ils ne soient déployés à Kankan. Ce qui fait qu’à ce jour, ils sont pratiquement à 50% de leurs capacités », révèle-t-il. 

 

Sur le retour d’une desserte « normale » de 6 heures de temps chaque jour et pour tous les abonnés de l’EDG, le patron de la distribution dans les régions a préféré la prudence en ne donnant aucun délai. « Les techniciens sont à pieds d’œuvre et travailleront pour écourter le plus rapidement possible l’interruption de la desserte du courant à Kankan », a promis M.  Derrahi Abdel Aziz. 

 

Au lendemain d’une manifestation de jeunes réclamant le retour d’une déserte régulière du courant à Kankan, l’EDG locale est sous le feu d’une énorme pression avec à la clé, des critiques qui fusent de partout. En attendant que la situationredevienne normale, l’électricité est distribuée quasiment tous les jours depuis lundi dernier mais avec de nombreuses coupures.

Amadou Timbo Barry

Correspondant à Kankan, Haute Guinée.

Amadou Timbo Barry