Kankan : le préfet Aziz Diop et les journalistes fument le calumet de la paix

15 juillet 2017 15:15:42
0

Après le malencontreux quiproquo survenu entre le préfet Aziz Diop et des journalistes à la faveur du lancement des premières épreuves du baccalauréat, les deux protagonistes ont enfin décidé de laver ce samedi le linge salle en famille, a-t-on constaté.

Pour ce faire, le préfet Aziz Diop a convié l’ensemble des journalistes des radios et télévisions privées, y compris les correspondants locaux à sa résidence cette matinée du samedi pour évacuer ce fâcheux différend.

 Cette cérémonie a ainsi réuni, outre le préfet et les journalistes, le Secrétaire General chargé des collectivités à la préfecture, Yaya Condé et le président de la délégation spéciale de la commune urbaine, El hadj Bakary Kaba. Pour Aziz Diop, l’acte survenu lors de la première journée du Bac ne visait en rien à empêcher les journalistes dans l’exercice de leur travail.

« Dans mes fonctions de préfet, je n’ai aucunement la prétention de frustrer quelqu’un à plus forte raison les journalistes dans l’exercice de leur profession. Naturellement, je suis humain donc susceptible de se tromper… Et c’est pourquoi, je formule mes excuses à l’endroit de tous les journalistes qui se seraient sentis frustrés », a plaidé le préfet pour qui la presse tout comme les autres fonctionnaires de l’Etat concourent au même objectif, celui de contribuer au développement  socioéconomique de la Guinée.

C’est conscient de cet idéal commun qu’Aziz Diop a souhaité l’existence d’un climat d’entente et de complémentarité entre tous les acteurs concernés au niveau de sa juridiction pour permettre l’avènement d’une Guinée unie et prospère.

Un dénouement heureux dont se sont d’ailleurs réjouis le Secrétaire général  chargé des collectivités, Yaya Condé et le président de la délégation spéciale de la commune urbaine El hadj Bakary Kaba.

Amadou Timbo Barry, correspondant à Kankan