Kankan : Le marché Diaka fermé par les héritiers des lieux !

27 novembre 2017 12:12:46
0

Les boutiques, magasins et autres restaurants du marché Diaka au centre-ville de Kankan, sont restés fermés une bonne partie de la journée de ce lundi 27 novembre 2017. Et pour cause, une manifestation matinale d’un groupe d’individus avec des foulards rouges et des banderoles se réclamant héritiers des lieux aux abords dudit marché.

A travers cette manifestations, les représentants des trois familles Sanoh et Kaba qui réclament la paternité de ce domaine abritant le marché Diaka dont, ils auraient été exproprié depuis 1962 par les autorités d’alors ; entendaient réclamer la restitution dudit marché.

Il s’agissait selon Moriba Kaba dit Pythagore un des porte-parole des manifestants, d’une protestation pacifique pour dit-il, dénoncer l’injustice et la tricherie. « Nous sommes sortis pour manifester pacifiquement et réclamer les biens de nos parents. La justice nous a reconnu ces lieux. Mais les autorités de Kankan refusent de nous rendre notre héritage », a-t-il expliqué.

Malgré cette manifestation qui a paralysé les activités du marché Diaka, les autorités n’ont pas réagi. Pourtant, le 23 octobre dernier, le préfet Aziz Diop et le président de la délégation spéciale de la commune de Kankan, El hadj Bakary Kaba avaient rassuré les commerçants dudit marché de tout mettre en œuvre afin qu’ils y travaillent dans la paix et la sécurité.

Ce qui n’a pas été le cas ce lundi, 27 novembre 2017. Toutefois, la manifestation de cette matinée s’est déroulée sans incident.

Il faut en fin rappeler que l’affaire du marché Diaka de Kankan est un vieux conflit qui oppose depuis plusieurs années, les héritiers des familles Sanoh et Kaba, aux autorités locales. Les premiers réclament la rétrocession du marché alors que les seconds y tirent des recettes qui serviraient au budget de la collectivité.