lundi, 27 février 2017, 22:56 GMT

Après un début de semaine très agité en raison de la grogne des enseignants contractuels, ce mardi 10 janvier 2017, on a assisté à une reprise des cours dans plusieurs écoles de la commune urbaine de Kankan, a-t-on constaté.

 

Le tour des principaux établissements de la commune urbaine de Kankan pendant cette matinée nous  permet de constater que les activités scolaires ont bel et bien démarré mais avec une très faible affluence des élèves.

Du lycée Almamy Samory Touré (AST) au lycée Morifindjan Dioubaté en passant par Alpha Yaya Diallo, Marien N’Gouaby et 3 Avril, on note, outre la faible affluence des élèves,  un manque d’enseignant dû à l’absence des contractuels. Ce qui aurait amené les responsables desdits établissements à procéder à un regroupement des élèves.

Mais cette solution de rechange risque bien d’être caduque dans les prochains jours surtout quand les élèves reprendront normalement le chemin des classes, nous dit-on.

En attendant de savoir les vraies raisons qui ont amenées les enseignants contractuels à mettre fin à leurs mouvements de protestation qui avait paralysé durant une semaine les activités scolaires à Kankan, le préfet Aziz Diop peut jubiler.

On se rappelle que c’est suite à la manifestation des élèves hier lundi 09 janvier 2017, que le préfet de Kankan avait promis la reprise des cours ce mardi 10 janvier 2017. A cette occasion, il avait proférer des menaces d’emprisonnement à l’encontre des grévistes et des journalistes de Kankan.

Si donc la promesse d’une reprise des cours annoncée par le préfet a été tenue pour une fois, il reste celle relative à l’encontre des journalistes.  

Amadou Timbo Barry

Correspondant à Kankan, Haute Guinée.

Amadou Timbo Barry