Kankan : Des Hommes de médias à l’école du journalisme sensible aux conflits !

04 novembre 2017 23:23:02
0

Des journalistes des radios rurales, privées et de certains sites d’information en ligne dans la Région de Kankan élargie à la préfecture de Dinguiraye, ont bouclé le vendredi 03 Novembre 2017, une formation sur le journalisme sensible aux conflits. L’objectif selon Aminata Tounkara, Coordinatrice media de Search For Common Ground (SFCG) qui a initié ladite formation, c’est de transformer les Hommes de média, en des faiseurs de paix.

« La Haute Guinée est réputée être une zone de tension où évoluent plusieurs medias audiovisuels et en ligne. Au fait à travers cette formation, nous voulons influencer sur le travail que font les journalistes de la Haute Guinée dans les émissions interactives, de débats, des tables rondes, etc. avec pour finalité, avoir des journalistes responsables qui respectent l’éthique et la déontologie de ce noble métier » a-t-elle expliqué.

Et au cours de cette rencontre facilité par Sosthène Nsimba, la trentaine de journalistes venue des préfectures de Kankan, Siguiri, Kouroussa, Mandiana et de Dinguiraye a échangé sur les notions de journalisme professionnel ; de la prévention et de la résolution des conflits ; du rôle des medias face aux conflits ; etc.

Profitant de cette rencontre et dans le sillage de la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP), le Coordinateur dans la Région de Kankan Siba Toupou y a saisi l’occasion pour non seulement rappeler, mais aussi exhorter les Hommes de medias à pleinement joué leurs partitions dans la construction de la Nation Guinéenne rêvé par tous.

Au terme de cette  formation sur le journalisme sensible aux conflits, les Hommes de media de la région de Kankan et la préfecture de Dinguiraye, se sont engagés à dorénavant mettre en avant la responsabilité et le professionnalisme dans le traitement de l’information. Ce qui devrait permettre selon Djeby Kaba de la Radio Rurale de Mandiana, d’apaiser ou même d’éteindre les nombreux foyers de tensions et de conflits dans la Région.