Kankan: affrontements entre deux groupes rivaux de syndicats de transports

0

Des affrontements ont éclaté dans la matinée de ce vendredi 19 mai entre des transporteurs de la CNTG (Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée) et ceux du syndicat indépendant à la rentrée de la ville sur la nationale Kankan-Siguiri.

A l’origine de cette bagarre, un barrage dressé par des éléments du syndicat indépendant de Kankan.  Ce qui a bloqué pendant près de 2 heures de temps, la circulation sur la nationale Kankan-Siguiri et dont la levée a été exigée par leurs camarades de la CNTG.

Ainsi, les transporteurs de la CNTG ont dû employer la manière forte pour dégager la route au niveau du pont, entre le centre-ville de Kankan et la commune rurale de Karifamoriah. C’est à la suite de ces échauffourées que le Préfet Aziz Diop est intervenu pour tenter d’apaiser les nerfs.

Les syndicalistes indépendants par ces barricades, entendaient ainsi protester contre les agissements de leurs concurrents qui empêcheraient les bus de leurs partenaires Maliens d’arriver à Kankan. Selon le Secrétaire Administratif du syndicat indépendant, Aly Badra Diakité, il s’agit d’une petite démonstration faite pour attirer l’attention des uns et des autres sur les empêchements qu’ils subissent de la part de leurs collègues de la CNTG. Il a, en outre, appeler les autorités à agir afin de ramener leurs homologues de la CNTG à de meilleurs sentiments.    

Des pourparlers sont en cours pour une sortie de crise définitive entre les deux syndicats sous l’égide du préfet de Kankan.

Mais il faut rappeler qu’entre le syndicat indépendant et celui de la CNTG de Kankan, ce n’est pas le parfait amour. Ces deux entités, sur le terrain du transport à Kankan, se livrent à une bataille sans merci qui, souvent, expose les usagers à toutes sortes d’excès, y compris des accidents mortels.

Amadou Timbo Barry, correspondant à Kankan. 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici