Justice : Des jeunes arrêtés, jugés, condamnés et libérés par sursis à Beyla

08 juin 2017 22:22:40
0

Après avoir passé 1 mois 7 jours en prison sans jugement, le juge de paix de Beyla Cheick Mohamed Condé vient de rendre le verdict entre les deux parties en conflit (la jeunesse libre et la jeunesse unie) en présence de leurs avocats.  Tel est le constat fait par la rédaction locale de Guinéenews© basée à Beyla.

Selon l’un des membres apostrophé par votre quotidien électronique,   chaque prévenu de la jeunesse libre a été jugé et condamné à 1 an de sursis avec une amande d’une somme de 500.000 GNF suite à la violence qui a causé des blessés.

Au moment où nous publions cette dépêche, une foule en liesse était venue triomphalement les accueillir pendant qu’ils rejoignaient leurs domiciles respectifs.

En début du mois de mai dernier, deux groupes de jeunes se sont affrontés autour du contrôle des recettes du marché de Sinko, à Beyla. Ces affrontements s’étaient soldés par des blessés et d’importants dégâts matériels. Suite à ceux-ci, une dizaine de personnes avaient été interpelées et incarcérées à la prison de Beyla.

Nous y reviendrons.