Journée internationale de la photographie : l’ONACIG s’engage à mieux organiser la profession en Guinée

20 août 2017 0:00:02
0

A l’occasion de la journée internationale de la photographie célébrée le 19 août de chaque année, l’Office national du cinéma guinéen (ONACIG) a fait la promesse de promouvoir le métier de photographe en Guinée. L’annonce a été faite par la Directrice nationale, Mariame Camara qui estime que « la photographie, un moyen d’expression voire même de communication est l’ancêtre du cinéma et de l’audiovisuel ».

Désormais, l’ONACIG entend faire de ce secteur son cheval de bataille. « Cette partie importante de la culture sera prise en compte dans nos actions en vue de relancer la profession dans notre pays. Nous allons mettre en place un cadre réglementaire pour réorganiser le secteur de la photographie », renchérit-elle.

Au musée national de Sandervalia où les autorités du pays se sont réunies pour la première fois auprès des photographes guinéens pour célébrer la journée, Hadja Mariama Dubréka en service au ministère de la Communication a également appuyé l’idée de la directrice nationale de l’ONACIG. Ce, en demandant au gouvernement guinéen, d’apporter un soutien financier et moral en vue de professionnaliser le métier de photographe en République de Guinée.

Pour la circonstance, l’ONACIG a mis aux prises nombreux photographes qui ont reçu chacun des satisfécits de participation ainsi que des prix d’encouragement pour les lauréats. Un geste apprécié par le ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique. Selon son représentant, le Conseiller juridique, cette initiative de l’ONACIG est à encourager dans ce sens que la photographie a été l’outil de communication le plus précieux de la Guinée indépendante avant la télévision. « A cette époque, la Guinée a fourni au continent africain les meilleurs photographes », a-t-il indiqué.

A souligner que pendant la première République, la Guinée disposait d’une école de photographie où de nombreux photographes professionnels étaient formés.