Johny Halliday: les portes du pénitencier sont fermées

06 décembre 2017 22:22:04
0

Les jeunes de maintenant n’ont pas connu Johny Halliday. Ceux qui sont de  notre âge, comme ceux de l’âge des dinosaures comme notre cher Alpha Condé, de Sydia Touré, de Lansana Kouyaté et même de Cellou Dalein et de peu d’autres, pas de Bantama Sow, de Ousmane Gaoual et de Faya et de Mouctar n’ont eu à s’enticher de Johny.

Les fossiles du PDG comme les Momo Bangoura devraient nous dire pourquoi  la Révolution avait pris la décision d’interdire à la Voix de la Révolution de diffuser les musiques étrangères, à un moment donné de notre histoire. Doit-on rappeler aux mômes que n’eût été le Grand Justin Morel Junior, les Guinéens de notre temps n’allaient jamais connu les  Bob Marley, les Sonny Okusun et autres dans son émission « Musique-orama », une audace, à l’époque où il fallait s’enfermer dans ce qui était prôné à l’époque: retour à l’authenticité. La chanson « Noir, c’est noir » de Johny était pour quelque chose, allez savoir, mais encore, sa moto de prédilection, la Harley Davidson, Sékou en a fait son cortège, façon de la démystifier… allez savoir encore.

On doit cependant faire remarquer que les meilleurs chanteurs de la chanson française n’ont pas été que Français, puisque Enrico Macias, Nana Mouskouri, Dalida, Julio Iglesias, Natacha Atlas… ne sont pas Français. On retiendra quand même Le pénitencier, Noir c’est noir, Menphis, Marie…de Johny

Johny Halliday, en lui-même, n’est autre que Elvis Presley et James Brown réunis. Il avait les manières de s’habiller sur scène que Elvis et vociférait comme James Brown. La rumeur détractrice disait qu’un jour, il avait craché du sang en voulant « monter » en vocifération comme James Brown. On dit qu’aucun Français n’a vendu autant de disque que Johny et malgré tout, il voulait se soustraire au fisc français, aux dires des gens, trop gourmand. Johny s’était même affiché avec Nicolas Sarkozy pour espérer que le candidat, une fois élu, allégerait la fiscalité, mais alléger pour Johny, c’est alléger pour beaucoup d’autres, Sarkozy ne pouvait se le permettre. On a vu d’autres suivre comme  Gérard Depardieu.  Lui était devenu Suisse, Depardieu, Russe.

Les mirontons de notre âge se sont ruinés, les doigts en voulant jouer le Pénitencier à la guitare. Lors de la grève des enseignants au cours du de novembre, j’ai demandé aux enfants de me télécharger  deux chansons de Johny : Noir, c’est noir et le Pénitencier, dans une tablette « cabri ». Prémonition? Allez savoir. Et comme si cela ne suffisait pas, c’est Tino qui m’appelle pour me parler de la disparition de Johny, il me dit que « tu ne peux pas ne pas avoir connu Johny, du coup, il me rappelle que c’est Colle Éric Benjamin qui m’avait fait copier les chansons de Johny Halliday dans mon cahier de chants, en 1967-68. Si le passéisme pouvait être un défaut…

En dépit de tout, les portes du Pénitencier sont fermées, et ce n’est pas là que tu as fini ta vie comme d’autres gars. Johny, tes millions de fans, ceux auxquels tu rappelles et ravives les souvenirs indélébiles de collégiens ne sont pas indifférents à ta perte. Dors en paix !