Jeux régionaux du Fouta: le sacre des équipes de Mamou

13 novembre 2017 15:15:36
0

Après une semaine de compétition, les lampions se sont éteints sur les jeux régionaux du Fouta le samedi 11 novembre au stade Michael Diakité de Mamou par le match de la finale en football, série fille qui a connu le sacre de l’équipe de Labé face à celle de Pita sur le score d’un but à zéro.

 

 

Les préfectures de Labé, Télemelé, Mali, Tougué, Lelouma, Koubia, Pita, Dalaba et Mamou étaient en compétition dans plusieurs disciplines en séries fille et garçon.

Les compétitions en Basketball ont opposé les équipes de Mamou, Pita, Tougué et Labé en séries fille et garçon. C’est Mamou qui a remporté les deux trophées.

 

 

 

Le cyclisme s’est déroulé sur une distance de 15Km et a été remporté par Ibrahima Dabo, un cycliste de Pita qui a parcouru cette distance en 29 minutes. Pour ce tour cycliste, seules les préfectures de Mamou, Pita, Mali, Lélouma, Koubia, Tougué et Dalaba ont eu des représentants. Il était prévu la participation de 18 cyclistes, mais il n’y a eu que 12 avec l’absence des villes de Télimélé et de Labé.  Deux cyclistes de Mali et Lélouma n’ont pas pu participer par manque de vélo. La préfecture de Tougué a présenté le plus âgé de la compétition, Mamadou Saïdou Baldé, il a plus de ‘’42 ans’’ et le plus jeune, Aboubacar Baldé de Tougué, 14 ans.

La fédération guinéenne du cyclisme avait mis des vélos à la disposition des responsables des ligues et districts dans les préfectures. Mais tous les compétiteurs du jour ont trouvé eux-mêmes leurs propres vélos et équipements. Où sont donc passés ces vélos de la fédération ?

Là-dessus, le ministre des Sports est catégorique : « on ne peut prendre ce qui appartient à l’Etat et se coucher à la maison. Il n’y aurait pas de complaisance…  Ceux qui détiennent le matériel de l’Etat, le rendront. J’ai déjà donné des instructions à la fédération guinéenne du cyclisme de voir la situation et de me rendre compte », martèle, le ministre Bantama Sow qui avait déjà offert 200 vélos, 200 casques et 50 pneus de secours à la fédération guinéenne du cyclisme.

Le cross-country, qui a mis en compétition plus de 300 athlètes pour parcourir 3000 mètres, a été remporté, chez les garçons, par Amadou Diallo du lycée Hadja Aminata Traoré de Mamou et chez les filles, par Mariama Barry de l’Institut supérieur de Technologies de Mamou

Les équipes de Mamou, Pita et Labé se sont affrontés en volleyball ans les séries fille et garçon sous l’œil vigilant de nombreux supporteurs. Mamou a remporté le trophée en séries garçon et Pita s’est adjugée le trophée en série fille.

A Labé, se sont tenues les compétitions de Football et de lutte traditionnelle en séries garçon. L’équipe de Mamou a remporté le trophée face à celle de Dalaba. C’est la préfecture de Mali qui a été remportée cette discipline.

Dans le Karaté, une discipline qui s’est jouée à Pita,  c’est l’équipe de Mamou qui a mené la danse

C’est qui fait au total une moisson de 6 trophées pour Mamou sur 10 possibles.

A la faveur de la clôture de ces jeux régionaux, le Directeur national des sports, Kabassan Kéita a prodigué des conseils aux joueurs qui ont participé à cet évènement. «Je tiens à rappeler qu’il y a trois valeurs à s’approprier : l’amitié, le respect et l’excellence. Partout où vous êtes, tâché toujours d’être parmi les meilleurs », a-t-il lancé lors de la remise des trophées.

Durant ces huit jours, les jeunes dans le fair-play ont eu à s’affronter  dans différentes disciplines sous le slogan : « le sport au service de la citoyenneté ».