Interdiction des lieux publics : Cellou Dalein Diallo répond à Boureima Condé

28 avril 2017 1:01:29
1

Invité de la radio Liberté FM, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a répondu, ce jeudi, au ministre de l’administration du territoire, Boureima Condé, qui s’est exprimé la veille pour expliquer les raisons de l’interdiction des espaces publics au cortège de l’UFDG.

« Je suis déçu parce que cela intervient dans un contexte de décrispation politique », a-t-il entamé.

Pour le leader de l’UFDG, les explications du ministre Boureima Condé ne tiennent pas route.

Non seulement parce qu’aucun texte n’interdit à un parti agréé l’accès aux lieux publics.

Mais également, les partis disposent d’une capacité d’accueil faible à l’intérieur du pays.

Or, se défend-il, des réceptions pareilles ne se font qu’une à deux fois par an dans ces villes.

Poursuivant, le leader de l’UFDG a prévenu que l’opposition organisera des manifestations pacifiques pour réclamer l’organisation des élections locales dans sous peu.

En Côte d’ivoire, le président Alhassane Ouattara, pourtant élu après Alpha Condé, a organisé toutes les élections à date sans que son opposition n’organise des marches pacifiques.

Au Sénégal enfin, le président Macky Sall a organisé toutes les élections à date sans aucune manifestation.

« Pas question de coupler les élections législatives aux élections communales », a-t-il insisté.

 

  • IBKB

    Appel a l’opposition-Ufdg !
    Suite a la crise attrape-nigauds de la Ceni en Guinée, l’opposition doit exiger que l’ONU organise alors les communales. La Guinée étant membre de l’Onu ne peut invoquer une quelconque « souveraineté ». Puisque la Guinée est dans l’Onu ! Ce n’est plus un corps étranger qui vient organiser les élections.
     » – Organisation d’élections par l’Onu- Historique et évolution:
    (…) l’ONU a supervisé et observé de nombreux plébiscites, référendums et élections dans le monde entier.
    Au cours des années 90, l’ONU a organisé ou observé des élections et consultations populaires qui ont fait date au Timor-Leste, en Afrique du Sud, au Mozambique, en El Salvador et au Cambodge. Plus récemment, l’Organisation a fourni une assistance technique et logistique cruciale à l’occasion d’élections qui ont constitué une étape importante dans de nombreux pays, dont l’Afghanistan, le Burundi, l’Iraq, le Népal, la République démocratique du Congo, la Sierra Leone et le Soudan. »