Inondations de N’Zérékoré : le gouvernement apporte une aide d’urgence de 70 millions aux victimes

10 juillet 2017 16:16:25
0

Une semaine après les inondations survenues dans plusieurs quartiers de N’Zérékoré et qui ont causé d’importants dégâts matériels, le gouvernement guinéen vient de dépêcher une mission pour apporter non seulement son soutien aux sinistrés mais aussi évaluer les dégâts causés.

Conduite par le ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, André Loua, la délégation s’est entretenue dans la matinée de ce lundi 10 juillet avec les partenaires techniques et financiers avant de faire une visite de terrain.

Avec les partenaires, il était question de coordonner les actions en vue d’une aide rapide aux sinistrés. Le ministre André Loua a, par ailleurs, salué les premières mesures prises par les autorités.

« Comme vous le savez, dans la nuit du 03 au 04 juillet dernier, il y a eu de fortes pluies dues au dérèglementation de l’environnement et du climat et qui ont causé d’énormes dégâts. Informé, le Chef de l’Etat a immédiatement ordonné au Premier ministre de dépêcher une délégation pour venir non seulement transmettre ses salutations et réconforter les victimes. Il est aussi question de faire l’état des lieux pour voir quelle intervention le gouvernement peut faire à court, moyen et long terme, pour soutenir les victimes », a indiqué le ministre André qui a remis au nom du président de la République, une enveloppe de 70 millions de francs guinéens aux victimes.

A la question de savoir quel autre appui le gouvernement compte apporter aux sinistrés, le ministre parrain de N’Zérékoré répond : « on parle de dégâts importants, de maisons détruites, des fermes qui ont été emportées et beaucoup d’autres situations difficiles. C’est pourquoi le gouvernement voudrait qu’on évalue les dégâts et il prendra les décisions appropriées pour essayer dans quelle mesure on pourra assister les familles qui ont été durement touchées. »

Les évaluations sont donc en cours et pendant ce temps, l’heure est à la mobilisation chez des partenaires qui ont déjà commencé à faire des dons aux victimes. Selon le responsable régional du service d’actions humanitaires, plus de deux mille sinistrés sont à ce jour enregistrés.

Facely Konaté