Indemnisation des commerçants victimes: Chérif Haïdara dément l’existence de listes imaginaires de victimes

28 juillet 2017 13:13:04
0

Dans le souci du maintien d’un climat favorable aux activités commerciales en Guinée, le ministre du Commerce a échangé jeudi 27 juillet à Conakry avec les représentants du collectif des victimes de pillages, du GOHA, des Chambres communales de commerce de Conakry et de la société civile. Objectif, poursuivre le dialogue pour l’indemnisation des victimes de pillages.

Au sortir de la rencontre, Chérif Haïdara, président du GOHA a apporté un démenti formel aux accusations de certains commerçants qui parleraient de l’existence de listes imaginaires de victimes de violences politiques.

«Aucun commerçant n’imagine cela. Je déments catégoriquement quiconque affirme cela en République de Guinée. Je dis en face de la presse, celui qui dit que la liste du GOHA n’est pas correcte, c’est que c’est lui-même qui n’est pas correct. Parce que nous avons recensé toutes les victimes de pillages, nous avons tout pris en charge et nous avons fait constater par des huissiers de justice. Et nous n’avons rien demandé à quelqu’un. Le GOHA est sérieux, le président du GOHA est sérieux et nous tenons bien le cap », a déclaré le président du GOHA.

« C’est nous qui avons recensé, il y a au total 442 victimes de pillages, mais il y a eu trois cas aussi ajoutés à cela, c’est aux alentours de 50 milliards de francs guinéens. Cela représente le cas des pillages de fin 2012 début 2013. Nous avons aussi des victimes de pillages de 2015. Il y a 546 opérateurs économiques victimes de pillages dans la région de Conakry et ceux de l’intérieur du pays. Ce qui aussi qu’on est à plus 140 milliards de francs guinéens », a-t-il précisé.