Incendie meurtrier au dépôt de carburant de Rusal: témoignages circonstanciés du DGA de la SGP

10 novembre 2017 17:17:36
0

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi au vendredi 10 novembre dans trois magasins de dépôt de carburant de la société Rusal à Kaloum. Bilan, trois morts et 12 blessés, a-t-on constaté sur place.

 

 

D’après le Directeur Général Adjoint de la Société Guinéenne de Pétroles (SGP), Ibrahima Kalil Magassouba, c’est à 22 heures que l’incendie s’est déclaré au dépôt de la Société Rusal. «Il n’y a pas eu d’incendie à la Société Guinéenne des Pétroles (SGP) mais plutôt, c’est chez nos voisins, le dépôt carburant de la Société Rusal», a-t-il précisé.

 

Lisez son témoignage !

«Hier, nous avons été saisis par notre service permanent qu’il y a un départ de feu dans le dépôt de la Société Rusal qui est notre voisin. A l’instant même, nous avons mis notre équipe d’intervention pour faire une prévention chez nous. C’est-à-dire, la protection de nos installations à travers  les couronnes de refroidissement.

Nous avons fait  un rideau d’eau en mettant un écran entre le dépôt de Rusal et nos installations afin d’éviter la propagation de la flamme.  Notre équipe, appuyée par les agents de la Direction nationale de la Protection Civile et une société de la place ainsi que les sapeurs-pompiers de l’Aéroport, a réussi à circonscrire la flamme.

 

Nous avons mis à la disposition de l’équipe d’intervention un conteneur de mille litres  de produits extincteurs. Nous avons également mis à leur disposition un extincteur de 50 kilogrammes d’ABC à poudre et neuf extincteurs d’ABC à poudre.

A 22 heures 30 déjà, tous les responsables de SGP étaient sur place pour coordonner les opérations d’extinction. C’est à 23 heures que nous avons réussi à baisser le volume de la flamme qui s’est produite dans trois magasins de Rusal et qui s’est propagée dans les caniveaux. Il y a eu trois personnes calcinées et douze blessés qui ont été aussitôt admis aux urgences de l’hôpital Ignace Deen.

Il faut par ailleurs rappeler que toutes les autorités étaient présentes sur les lieux, notamment le Gouverneur de la Ville, Général Maturin Bangoura, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Me Abdoul Kabèlè Camara, le chef d’état-major général de l’Armée, Namory Traoré et le Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, le Général Ibrahima Baldé. Ce matin, le ministre de la Justice Me Cheick Sako était aussi présent.

Pour le moment, les enquêtes sont ouvertes  pour situer les responsabilités. Toutefois, il faut retenir que les pertes sont énormes ».

Lire vidéo: