Guinée : Retour sur la clôture de la quinzaine artistique, à Mamou

21 novembre 2017 12:12:51
0

Les rideaux sont tombés sur la quinzaine artistique régionale. C’était le vendredi 17 novembre dernier, à la Maison des Jeunes. Prévue pour cinq jours, cette compétition artistique a été écourtée à sa troisième journée.

Lancée le 15 novembre, les artistes de Mamou, de Dalaba et de Pita ont compéti dans huit disciplines : le théâtre, le chœur, l’ensemble instrumental, la musique moderne, la musique urbaine, l’humour stand up, le ballet et la :percussion.

Placée sous le thème : « Pour la consolidation de la paix », les troupes artistiques composées en majorité de jeunes artistes, ont pendant les trois jours, tenu en haleine le public par des pas de danse bien synchronisés, mais aussi par des prestations magiques. Des prestations qui ont crée des frayeurs aux officiels qui ont quitté la salle plutôt que prévu.

A l’issu de la compétition, Alpha Oumar Jules Barry, le président du jury a apporté des remarques pertinentes. Selon lui, les jeunes étaient disponibles mais l’encadrement leur a fait défaut. « A considérer la valeur de certaines, les productions par rapport à l’édition 2016, le niveau a baissé, sur le plan de la conception et d’exécution. Certains artistes n’ont pas pu faire la différence entre un ensemble instrumental et le folklore. Et la percussion ne veut pas dire le ballet comme on l’a constaté », dira-t-il.

Poursuivant, Jules Barry a lancé aux jeunes : « On est d’accord que les jeunes s’intéressent à la musique et à la danse mais il est mieux qu’ils s’intéressent aussi à nos instruments traditionnels. Ceci pour les valoriser afin de les pérenniser. Exceptés les joueurs de balafon, de flûtes, de castagnettes, de violons, du touneh, on n’a plus de pratiquants parmi les jeunes. »

Concernant les résultats de cette quinzaine, la préfecture de Dalaba a raflé le prix du meilleur choriste quand Pita s’est accaparée! le prix du meilleur ensemble instrumental et celui de la musique moderne. Mamou, la Préfecture qui a accueilli la quinzaine, s’est appropriée le prix du meilleur ballet, de la meilleure pièce de théâtre et d’humour stand up ainsi que celui de la percussion.