Guinée : la FESABAG menace de paralyser les banques le 5 octobre prochain

28 septembre 2017 14:14:30
0

Une nouvelle manifestation des travailleurs des banques, Micro-finances et Assurances  pourrait paralyser le 5 octobre prochain les activités de ces secteurs susmentionnés.  C’est du moins ce qui ressort d’un appel à manifester de la Fédération syndicale autonome des banques (FESABAG). Dans cet appel, la FESABAG invite tous les travailleurs à fermer les banques, mercredi 5 octobre en guise de solidarité aux 9 syndicalistes « assignés en justice par les patrons de banque. »

On reproche à ces 9 syndicalistes des ‘’faits de grève et des  menaces de mort’’ à l’encontre des patrons de banque. « Je ne sais pas d’où ils tirent toutes ses accusations. Pourtant, le 29 mai dernier, nous avons signé avec les patrons, un accord dans lequel il est prévu que personne ne serait poursuivie, ni inquiétée », s’étonne Marie Ivonne Koumbassa, membre du syndicat  de la Banque Populaire Maroco-Guinéenne et Secrétaire générale adjointe de la FESABAG.

L’accord dont parle Marie Ivonne Koumbassa avait été signé pour mettre fin à la grève d’une semaine intervenue courant du mois de mai dernier. Il avait été signé à la primature entre la FESABAG et l’Association des Professionnels des Banques (APB), en présence du Premier ministre et du porte-parole du gouvernement Albert Damantang Camara. « Ils disent qu’il y a eu des menaces de mort, des injures…Même si c’était le cas, je crois qu’il y a eu un accord qui a demandé de tout oublier pour la levée de la grève », rappelle Mme Koumbassa.

Mme Koumbassa qui vient juste des congés, a reçu la convocation lundi dernier pour se présenter ce 28 septembre devant le tribunal de première instance de Kaloum.

Elle s’interroge aujourd’hui ce le bien fondé de cette convocation qui lui ressemble plutôt à une provocation. « L’autorité a laissé les patrons des banques les assigner en justice, on ne peut pas accepter cela », proteste la syndicaliste qui a déjà le soutien de ses collègues.