Guinée : Des chiffres inquiétants sur la vie sociale et économique

10 novembre 2017 12:12:50
2

« La gestion des institutions en Guinée est au-dessous de la moyenne en Afrique subsaharienne »

Au compte de la seconde journée du forum international sur les finances publiques, Albert Zeufack chef économiste de la région Afrique à la Banque Mondiale, a dressé un diagnostic plutôt alarmant de la vie économique et sociale de la Guinée. Tel est le constat fait par Guinéenews© ce vendredi 10 novembre à Conakry.

Evaluant les performances de la Guinée au cas par cas, Albert Zeufack a exprimé son inquiétude par rapport à l’accès à l’éducation. Pour lui, les chiffres ne sont pas encourageants. « 46% des jeunes de 14 à 25 ans ne sont pas alphabétisés contre 70% en Afrique subsaharienne », selon des données datant des cinquante dernières années.

Et dans ce faible taux de scolarisation, il a indiqué que l’accès des femmes est extrêmement problématique.

Pour le secteur de la santé, il s’est appesanti sur les mortalités maternelles et infantiles. « 67 femmes sur 100.000 meurent en donnant naissance », affirmera-t-il.

« La productivité n’a pas augmenté car les instruments utilisés dans les champs sont rudimentaires », a-t-il précisé sur la faiblesse de l’agriculture en ajoutant que les subventions allouées à ce secteur, doivent être orientées pour la construction des routes pour acheminer les produits vers les villes.

C’est sur le système de gouvernance, qu’Albert Zeufack a conclu son intervention en ces termes : « La gestion des institutions en Guinée est au-dessous de la moyenne en Afrique subsaharienne ».

  • Alpha Oumar Telli Diallo

    Encore un autre qui ne sera plus jamais invité chez nous – briseur de rêve, va !

  • CONDÉ ABOU

    Cher Frère Alpha Oumar Telli Diallo, salut. Je peux vous assurer que le mal est grand dans l’Administration publique de ce pays.

    J’espère qu’en lecteur assidu de cette belle tribune de Guineenews, que vous gardez encore un souvenir intact de la propagande qui a été servie tout récemment au pays, après le Forum global de Vienne sur la compétitivité et les investissements ?

    Rappelez-vous des discours faux à 100% tenus par des marchands d’illusions à propos de compétitivité et d’investissements publics en Guinée.

    Relisez si vous en avez le temps, l’article du 25 Octobre 2017 de Guineenews intitulé Forum global sur la compétitivité/investissement: la Guinée dans le top5 des pays les plus réformateurs (Banque Mondiale).

    Ce qu’il y avait de plus lamentable dans ce papier, c’était les fables sorties de l’imagination sur de prétendus progrès de la Guinée dont ils disent sans aucun état d’âme, qu’elle serait désormais classée dans le Top 5 des pays les plus réformateurs selon le classement de la Banque Mondiale !

    Voilà pourquoi, ce pays mettra du temps avant de sortir de l’auberge de la propagande et des contre-vérités et qui font très malheureusement que la Guinée restera pendant longtemps, la risée du continent.

    C’est tout simplement pathétique et lamentable pour ce pays. Il n’y a pas d’autres mots.

    Bonne soirée chez vous.