lundi, 27 février 2017, 20:17 GMT

Conakry, Guinee: Guinea Alumina Corporation (“GAC”) poursuit son projet d’appui au renforcement des capacités des jeunes issus des communautés impactées dans sa zone d’intervention de Boke, Kamsar et Sangarédi.  

 

Le 30 Décembre 2016 à Sangaredi, GAC a procédé à la remise de certificats de fin de formation pratique à 60 jeunes guinéens dont 24 jeunes à Boké, 24 jeunes à Sangarédi et 12 jeunes à Kamsar. Cette cérémonie de remise, marquée par la présence des autorités locales, les représentants de GAC, les représentants media et hauts responsables de la région de Boké, valide une période de formation de quatre mois dans le domaine de l’outil informatique, notamment dans les différents modules de l’informatique bureautique, en Microsoft Windows, Word, Excel et Power point.      

 

Cette initiative de formation financée par GAC et réalisée par trois prestataires formateurs (AJD Dibia, AJK Consulting et Centre N’Dama Prestation) permettra aux jeunes bénéficiaires de devenir plus compétitifs sur le marché de l’emploi non seulement au niveau local mais aussi au niveau national.    

 

Le Responsable de GAC en charge des projets communautaires a précisé que ce programme de formation demeure le plein engagement de GAC à développer des opportunités pour la jeunesse des communautés, en termes d’emplois direct au sein de GAC, bien sûr, mais également pour permettre à ces jeunes de développer leur propre activité, sur de bonnes bases répondants aux critères de sélections de la majorité des société minières qui s’implantent dans la région de Boké. Il a également indiqué que l’objectif ultime de ce programme de renforcement des capacités des jeunes est de contribuer à la lutte contre le chômage pour un développement économique intégré et durable dans cette région.  

 

Dans son allocution, le sous-préfet de Sangarédi a loué les efforts de GAC qu’il a qualifiés de nobles et salvateurs. Il a souligné qu’il était temps d’améliorer sans cesse l’efficacité d’une main d’œuvre guinéenne qualifiée pour disposer d’une élite professionnelle bien préparée, et apte à utiliser correctement l’outil informatique pour être compétitifs sur le marché de l’emploi. “Les jeunes doivent faire preuve de beaucoup de dynamisme et d’innovation pour s’adapter à la complexité et à la mutation rapide des nouvelles technologies”, exhorte-t-il.     

 

Selon les formateurs et les bénéficiaires, cette opportunité offerte par GAC mérite d’être soutenue car elle répond à leur aspiration en matière d’actualisation pour mieux compétir sur le marché de l’emploi.

 

En perspective GAC poursuivra son investissement dans le renforcement des capacités des jeunes guinéens en vue de promouvoir leur employabilité suivant les orientations de la stratégie d’investissement social 2017-2021 et des directives de la Société Financière Internationale (“SFI”).

GAC s’engage pleinement à construire un futur fait d’espoir, d’opportunités et de fierté pour la Guinée.

 

 

Contexte GAC

 

Guinea Alumina Corporation (“GAC”) S. A, est une société minière d’extraction de bauxite, filiale d’Emirates Global Aluminium (« EGA »), l’une des plus importantes compagnies minières au monde.

 

Emirates Global Aluminium (« EGA ») est détenue à parts égales par Mubadala Development Company of Abu Dhabi et Investment Corporation of Dubai. Les principaux actifs d’exploitation d’EGA sont Dubai Aluminium (« DUBAL ») et Emirates Aluminium (« EMAL »), qui ont une production combinée de 2,4 millions de tonnes par an, classant ainsi EGA parmi les cinq plus grands producteurs d’aluminium primaire au monde. EGA est également propriétaire de Guinea Alumina Corporation (« GAC »), une société de développement minier qui travaille actuellement au développement de son projet d’exportation de bauxite et d’alumine en République de Guinée.  De plus, EGA est propriétaire d’Al Taweelah Alumina, chargée de développer une raffinerie d’alumine à Al Taweelah, à Abu Dhabi (près d’EMAL). EGA est portée par d’importants projets de croissance nationale et d’expansion internationale.

 

Ce contenu n'engage pas Guinéenews©.

Publireportage