Grève des enseignants: confondu aux élèves, un enseignant se fait interpeler

06 décembre 2017 12:12:57
0

Thierno Amadou Diallo, maitre d’école primaire a passé un quart d’heure chaud dans les mains des policiers. Confondu à un lycéen, il a été arrêté et conduit dans les locaux de la police comme un gréviste. Les responsables de la police occupés sans doute, à ramener le calme, ne sont pas informés pour faire le tri des interpelés et extraire l’enseignant, si l’information s’est avérée.

Retenons que ce mardi, Les cours ont été encore perturbés dans les écoles. Après une semaine de paralysie. Cette fois-ci, ce sont des jeunes surexcités qui, pendant que certains élèves étaient en classe  ont jeté les pierres sur les fenêtres et les toits. Pris de peur, encadreurs et élèves ont quitté les salles de classe.

Présents sur les lieux, les forces de sécurité  ont réussi à disperser les élèves et autres bandits venus appuyer les grévistes. Dans la foulée un maitre d’école primaire a été interpelé. Sieur Thierno Amadou Diallo habillé comme un élève, n’a pas pu échapper aux policiers qui l’ont confondu à un élève. .

Les autorités en charge de l’éducation ont tenté tous les moyens pour la reprise normale des cours mais en vain. De la sensibilisation porte à porte à l’implication des parents d’élèves, des auditeurs influents des médias locaux, aux prédicateurs religieux, la grève n’a pas été d.

Déjà à la veille, certains enseignants qui se sont présentés dans les classes n’ont pas voulu dispenser les cours. Les élèves comprenant ce jeu, pendant la recréation, ont vidé les classes pour la maison.